75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Terres lointaines, tome 3 [2010], par Nicolas L.

Avis critique rédigé par Nicolas L. le mercredi 20 octobre 2010 à 17h43

Paul et l’école de la rue

Sauvé in-extremis par un scientifique écologiste, Paul retourne en ville où il retrouve au hasard d'une rue, la jeune femme rencontrée sur le zeppelin. Sensible à son charme, Paul lui offre le gite et le couvert. Une hospitalité qui va se terminer dans un lit, avec un Paul qui connait sa première expérience amoureuse. Le lendemain, Paul s'aperçoit que la belle s'est envolée.... avec toutes ses affaires et ses économies!

Dans ce troisième épisode, le jeune Paul va continuer son chemin initiatique au sein d'un monde en phase de colonisation, où il ne faut faire confiance à personne. Le récit se déroule en grand partie dans un cadre urbain mais Leo et Icar nous amènent quand même, après une petite balade sous les eaux, dans une ferme de porquereaux, des animaux étranges aux faciès grotesques, un lieu où le jeune homme va connaitre une douloureuse révélation. L'ambiance mystérieuse du cycle est entretenue par une scène: la rencontre de Paul et de Hank avec un gigantesque artefact cubique flottant au dessus du sol qui se volatilisera rapidement sous leurs yeux. Bref, nous sommes bien dans un univers conçu par le créateur des Mondes d'Aldebaran. On y retrouve développé les mêmes valeurs; comme l'écologie, l'humanisme et l'anti-mercantilisme. On pourrait même dire que l'on frôle parfois le copier-coller... A coté de cela, le scénariste a décidé de sociabiliser son personnage principal, afin de lui donner plus de relief. Ainsi, dans le dernier tiers de l'album, le jeune Paul va rencontrer Mary-Anne, une sympathique jeune fille qui partage la même passion que lui pour les conceptions holographiques (le premier personnage féminin présentant un profil positif). Embauché dans un bar à Coyotte Girls virtuelles, Paul va enfin gagner sa vie et se faire des amis... et surtout subir un peu moins les situations. Le récit, comme toujours avec les histoires de Leo, s'achève par un rebondissement aux allures de cliffhanger. Ainsi, même si Paul est encore un peu trop transparent et que l'intrigue toujours manque de protagonistes forts (et avance peu), le récit est plutôt divertissant et bien fourni en situations mouvementées.

Même si je ne suis pas un fan du trait d'Icar, force est de reconnaitre qu'il parvient ici à nous convaincre par son habileté à mettre en forme les paysages et la faune d'Altaïr-3. Ainsi, bien qu'il ait un style totalement différent de Leo, il arrive parfaitement à retranscrire sur papier l'imaginaire du scénariste, nous offrant encore quelques créatures des plus étranges. Son trait fin et doux se montre également pertinent quand il s'agit de dessiner quelques silhouettes féminines, faisant de la rencontre avec Mary-Anne un passage de qualité. Un rapide coup de crayon qui se montre cependant moins séduisant quand il s'agit de représenter des visages et leurs expressions (deux ou trois gros plans sur Mary-Anne sont vraiment très moches).

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Terres lointaines, tome 3 [2010]

Nicolas L.
75

Abandonnant un petit peu la description du biotope d'Altaïr-3, cet épisode se penche à développer le profil de Paul, jusque là un peu transparent, à travers un scénario "urbain" intéressant, assez riche en péripéties, en rencontres et en échanges sociaux. Ainsi, même si l'intrigue principale n'avance pas beaucoup et que je ne suis toujours pas totalement convaincu par le trait d'Icar, ce troisième album du cycle se révèle être divertissant et assez accrocheur. Je suis curieux de connaitre la suite qui va être donnée aux évènements.

Que faut-il en retenir ?

  • Une ambiance accrocheuse
  • Les univers fantastiques de Leo
  • Un personnage principal qui gagne en volume

Que faut-il oublier ?

  • Un trait perfectible
  • Une intrigue qui avance peu

Acheter la Bande Dessinée Terres lointaines, tome 3 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Terres lointaines, tome 3 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Terres lointaines