75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
La Ville fantôme >

Critique du Film : La Ville fantôme

Avis critique rédigé par Nicolas L. le vendredi 23 juillet 2010 à 17:59

Il voit des gens qui sont morts... et ça l’agace!


Victime d'un accident durant un examen médical, le chirurgien-dentiste Beltram Pincus est mort... durant quelques minutes. Une fois remis sur pied, il est stupéfait de constater qu'il est désormais capable de voir et de s'entretenir avec les fantômes. Et ces derniers, heureux d'être enfin considérés, ont énormément de services à lui demander...

Scénariste à succès, le britannique Ricky Gervais est désormais un incontournable du milieu télévisuel américain. Faisant les couvertures de la presse people, invité sur de nombreux plateaux des Late Night, possédant aujourd'hui son propre show (The Ricky Gervais Show, une série animée produite par HBO et Channel 4), le créateur et producteur de The Office (mais aussi Extras) a atteint une notoriété pouvant aisément tenir la comparaison avec celles des grandes gloires de la TV US, comme Jerry Seinfeld, Drew Carey, Ray Romano ou Kelsey Grammer. Excusez du peu. Evidemment, l'homme étant acteur à ses heures (on a d'ailleurs pu le voir dernièrement dans La Nuit au musée 2), il était inévitable qu'il finisse par attirer l'attention des grands studios hollywoodiens voyant en Ricky Gervais une "bankable star".

Et c'est David Koepp, pour son retour derrière les caméras, cinq ans après un assez décevant Fenêtre Secrète, qui est le premier à faire appel à lui, pour interpréter un rôle majeur dans une comédie romantique. Un registre nouveau pour David Koepp, ce spécialiste du thriller et du film d'aventure (même s'il a souvent fait preuve d'humour dans son écriture, notamment avec Men in Black)) qui se voit proposer par Dreamworks une occasion de relancer sa carrière de cinéaste. Egalement auteur du scénario, David Koepp nous propose ici une comédie romantique, matinée de fantastique, qui évoque plus l'univers de Steve Oederek (Bruce tout-puissant), d'Harold Ramis (Un Jour sans fin) et du tandem Goldsmith / Yuspa (Ce que veulent les femmes) que celui de l'auteur de Jurassic Park, Snake Eyes ou Spider-Man. Mais David Koepp en héritier de Frank Capra, après tout, pourquoi pas?

Ricky Gervais y interprète Beltram Pincus, un dentiste misanthrope et asocial qui se retrouve dans une situation très inconfortable: il est le seul new-yorkais avec qui les fantômes errant dans les rues de Manhattan peuvent entrer en contact! L'homme est donc harcelé par des dizaines de morts en quête de repos qui sollicitent moult services... qu'il refuse évidemment de rendre. Le plus insistant d'entre eux est Frank, interprété par Greg Kinnear, qui le supplie de l'aider à empêcher sa veuve de se remarier avec un individu qu'il juge indigne d'elle. Evidemment, si Pincus accepte de répondre aux prières de Frank, c'est dans le seul but d'obtenir la paix... Dans un premier temps, car il va finir par tomber amoureux de cette belle et intelligente femme.

Le métrage de David Koepp peut être divisé en deux parties de durées égales mais bien distinctes par leur niveau d'intérêt. La première nous montre Pincus, un homme égoïste et souvent odieux, ayant toujours une phrase acide à délivrer à son prochain, qui s'acharne à éviter les doléances des fantômes. L'atmosphère est composée d'un humour grinçant, avec des lignes de dialogues très bien écrites, un comique de situation vraiment efficace (les premières rencontres avec les différents fantômes, qui se présentent dans la même tenue que lorsque la mort les a surpris, est riche de moments très drôles) et une belle brochette de seconds rôles sacrément déjantés (la chirurgienne et l'anesthésiste, hilarants). Hélas, à partir du moment où le Pincus le misanthrope cède la place à Beltram l'amoureux transi, le film s'enlise un peu dans les poncifs de la comédie romantique fleur bleue, sympathique mais un peu trop gnangnan. Heureusement que le film continue de distiller tout au long du récit son lot de bons petits gags...

La Ville Fantôme est servi par un trio d'acteurs de qualité. Comme on pouvait s'y attendre, Ricky Gervais fait des merveilles dans le registre enfoiré mais il est également très bon (et très drôle) lorsque il incarne un Pincus tentant maladroitement de se montrer sociable. A ses cotés, Tea Leoni, de plus en plus charmante au fil des ans, amène au métrage une véritable brassée de fraicheur et de sensibilité naturelle. Le rôle de Gwen, c'est un fait, lui sied à merveille et elle parvient à rendre son personnage de femme intelligente et mélancolique quasiment irrésistible, bien loin de la ravissante idiote régulièrement rencontrée dans ce type de comédies romantiques. Quand à Greg Kinnear, si son personnage de macho jaloux est un peu lisse, il n'y a pas grand chose à lui reprocher car il assure son rôle avec un bel aplomb qui met en valeur son potentiel charismatique. A noter l'apparition d'un bon nombre de cameo qu'il faut chercher parmi la foule de fantômes...

60

Avec La Ville Fantôme, David Koepp effectue en douceur son retour derrière les caméras. Il nous offre là une comédie romantique fantastique qui n'a aucun autre but que celui de nous divertir. Il y parvient, grâce à une première partie de métrage très amusante et un trio d'acteurs vraiment sympathique. Un film familial sans grande prétention, pleine de bons sentiments et au dénouement heureux.

Critique de publiée le 23 juillet 2010.

Que faut-il en retenir ?

  • Une première partie très réussie
  • De bons gags
  • Beltram Pincus, superbement odieux
  • La ravissante Tea Leoni
  • Pour toute la famille

Que faut-il oublier ?

  • Une comédie romantique sans ambition
  • L'aspect fleur bleue qui finit par prendre le dessus
  • On attend quand même autre chose de David Koepp

Acheter La Ville fantôme en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Ville fantôme sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !