75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Marebito >

Critique du Film : Marebito

Avis critique rédigé par Lionel B. le lundi 5 avril 2010 à 21:27

Tokyo Underground...

Entre Ju-on 2 et son remake américain The Grudge, Takashi Shimizu s'est éloigné de son œuvre phare le temps d'un film intitulé Marebito. Ici, il n'est plus question de film fantomatique et de filles aux cheveux longs. Mais nous n'en sommes pas très loin...

« Caméraman pour la télévision, Masuoka (Shinya Tsukamoto) a filmé le suicide particulièrement violent d'un homme dont le regard rempli d'effroi l'a subjugué. Il veut comprendre cette terreur. Il croit trouver des indices dans les souterrains de Tokyo : marchant sur les traces des " Déros ", un peuple de légende qui aurait investi le centre de la terre pour tourmenter les hommes, il découvre une jeune fille (Tomomi Miyashita), enchaînée, laissée à l'état sauvage et décide de la ramener chez lui... »

Par certains aspects, Marebito n'est pas très différent des autres films horrifiques de Takashi Shimizu : personnages à quatre pattes et à la démarche saccadée, visions fantomatiques, bruits étranges. Les éléments de Ju-On sont bien présents. Cependant, Marebito s'émancipe par la suite et s'oriente vers un genre bien différent.

Le début ne s'avère guère captivant. Nous suivons un personnage, Masuoka, presque muet, qui ne s'exprime qu'en voix off. Ce caméraman va s'enfoncer dans un Tokyo sous-terrain afin d'y découvrir ce qu'à bien pu voir l'homme qui s'est suicidé devant sa caméra. Cette partie s'avère assez longue tant il ne se passe pas grand chose. Nous observons simplement un homme s'enfoncer sous terre pour y découvrir une vision fantomatique de l'homme qui s'est suicidé qui va lui expliquer où il se trouve avant de trouver une jeune fille enchaînée.

A côté de cette histoire davantage ancrée dans le genre fantastique, Shimizu évoque une sorte de critique autour de la profession de journaliste qui semble créer le sensationnel plutôt que de présenter de simples faits.

Toutefois, le réalisateur nippon parvient à captiver le spectateur en seconde partie avec l'histoire de cette mystérieuse jeune fille découverte dans les profondeurs de la ville et de ces différents personnages énigmatiques qui tournent autour du personnage principal. Tout prend son sens vers la fin du film pour parvenir à nous surprendre par son originalité.

Au final, le film doit beaucoup à ses acteurs principaux que sont Shinya Tsukamoto et Tomomi Miyashita. Il s'avère surprenant que le réalisateur de Tetsuo s'empare de façon si convaincante du rôle de Masuoka. C'est à se demander si le rôle n'a pas été écrit pour lui.
Quant à Tomomi Miyashita, elle signe ici son second film en jouant un animal de compagnie tout ce qu'il y a de plus attachant et en même temps tout ce qu'il y a de plus terrifiant.

En revanche on peut reprocher à shimizu une réalisation très fade tournée en DV. Il faut dire que le réalisateur a réalisé son film en huit jours entre Ju-on 2 et son remake américain The Grudge. Cela s'en ressent aussi bien dans la photographie sans imagination et en toute simplicité, que dans les effets spéciaux dont le peu de budget se fait ressentir au travers des images numériques et du maquillage.

57

Marebito est loin d'être un mauvais film. Il possède une seconde partie accrocheuse et d'une fin bien trouvée. Toutefois, en raison de sa première partie ennuyeuse et de sa réalisation assez fade, le film de Takashi Shimizu déçoit. Dommage que le réalisateur n'y ait pas consacré plus de temps. Cela aurait sûrement donné un bien meilleur film...

Critique de publiée le 5 avril 2010.

Que faut-il en retenir ?

  • L'excellent jeu d'acteur de Shinya Tsukamoto et Tomomi Miyashita
  • Une fin surprenante

Que faut-il oublier ?

  • C'est long à commencer
  • Une réalisation fade

Acheter Marebito en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Marebito sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !