75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Dragons >

Critique du Film d'animation : Dragons

Avis critique rédigé par Richard B. le jeudi 18 mars 2010 à 18:49

Comment dresser votre dragon ?

Qui y a-t-il de plus terrifiant qu'un Dragon ? Et surtout : y a-t-il acte plus brave que celui de tuer un Dragon ? Harold, petit Viking rachitique qui fait la honte de son père (un grand guerrier viril et surtout chef de la tribu), n'a de cesse d'espérer faire un jour l'admiration, non seulement de son paternel, mais aussi de la belle Astrid. Un jour, alors qu'une bataille fait rage entre Dragons et Vikings, Harold décide de faire ses preuves et de s'attaquer à l'un des dragons. Malgré une multitude de maladresses qui ne le feront remarquer que dans le mauvais sens, ce dernier parvient à abattre une Furie Nocturne, le plus mystérieux des Dragons. Cependant, personne ne croit les dires du jeune homme. Il décide alors de prouver la véracité de ses propos en allant récupérer le corps du dragon. Mais lorsqu'il finit par le trouver l'inattendu va se produire…

"Dragons" se pose tout d’abord comme une très libre adaptation de "Comment dresser votre dragon", de Cressida Cowell. D'ailleurs, le titre américain reprend le même titre que ce livre pour enfant. Adaptation très libre puisqu'il semble que dans l'œuvre de Cressida Cowell les Vikings dressent des Dragons, ce qui n'est pas le cas au tout début de cette aventure cinématographique. Il est même possible que Will Davies, Dean DeBlois et Chris Sanders, qui ont travaillé sur cette adaptation, aient plus ou moins rendu leur scénario plus "sombre", dans la mesure où la mort (sans pour autant être visible) de Vikings ou de Dragons est traitée dès le début du film. En fait, Dragons se trouve être une histoire vraiment différente des autres productions Dreamworks. C'est la première fois qu'un adolescent se trouve le héros de l'histoire et l'humour, bien que présent, est atténué par rapport aux autres produits de la firme. Cela laisse une plus grande part au côté "aventure" mais cela permet aussi d’affiner le profil des personnages, qui pour le coup paressent plus complexes que dans les habituels films d'animation de ce type. Toutefois, il est inutile de croire au miracle. Comme tous les autres productions de ce genre, les éléments narratifs sont mis en place de manière logique et le final ne surprendra donc pas le moins du monde - même si il est très spectaculaire et plutôt réussi.

Dean DeBlois et Chris Sanders qui avaient déjà réalisés le très réussi Lilo & Stitch (ils avaient également participé à l'écriture de "Mulan"), signent ici leur premier film en images de synthèse. Est-ce le fait d'avoir travaillé dans la 2D auparavant ? Ou un talent naturel ? Mais les deux réalisateurs réussissent à dépasser en qualité toutes les anciennes productions Dreamworks. Si "Shrek" valait le détour pour son humour, "Dragons" mérite d'être vu pour son côté émotionnel. Car ce que nous racontent avant tout les deux réalisateurs, c'est une l’histoire d’une relation père - fils et une histoire d'amitié entre deux personnes qui avaient appris à se haïr dès la naissance de l’un d’eux. L'ensemble étant habillé par une aventure dépaysante.

Côté technique, rien de révolutionnaire, on se trouve devant un film en totale adéquation avec les dernières avancées technologiques dans le domaine. Le relief, tout en étant agréable et apportant de la profondeur, ne fait pas pour autant office de démo pour salles de cinéma. L'animation et les textures semblent assez proches des rendus perçus dans le "Wall-E" de Pixar, ou encore le "Monstre contre Aliens" de Dreamworks. Bref, la course à l’esbroufe visuelle semble plus ou moins terminée, et désormais il semble bien que cela sera les histoires qui feront la différence, de même que la réalisation.

80

"Dragons" avait tout du film dont l’on n’attend pas forcément grand-chose. Un énième film d'animation en 3D, avec une bande-annonce assez banale. Hors, le film est non seulement une très bonne surprise mais aussi une belle réussite dans le domaine. Dragons est une très belle aventure qui vous fera vraiment passer un excellent moment en compagnie de toute une galerie de Dragons et de Vikings téméraires.

Critique de publiée le 18 mars 2010.

Que faut-il en retenir ?

  • Une très belle surprise,
  • des personnages attachants,
  • une belle histoire,
  • une très bonne mise en scène.

Que faut-il oublier ?

  • Un dénouement assez prévisible

Acheter Dragons en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Dragons sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !