75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Max et les maximonstres
Max et les maximonstres >

Critique du Film : Max et les maximonstres

Avis critique rédigé par Richard B. le lundi 7 décembre 2009 à 1726

Un bonheur maxi-monstre !


La bande-annonce laissait présager un grand moment de cinéma, alors la question qui se posait désormais était la suivante : le film de Spike Jonze allait-il confirmer toutes ses promesses ?

Max est un jeune garçon en quête d'affection. Sa sœur, plus âgée, préfère jouer avec ses amis du même âge. Quant à sa mère, les contraintes de la vie adulte font qu'elle n'a que peu de temps à lui consacrer, d'autant que cette dernière est divorcée et qu’elle cherche à refaire sa vie. Du coup, Max se sent délaissé, il n'a pas d'ami, il n'a au final que lui-même et son imagination. Lorsqu’il entreprend de se faire remarquer par sa mère, cela se termine par une dispute. Max décide alors de s'enfuir très loin… du moins assez loin pour découvrir le monde des Maximonstres.

« un plaisir multi générationnel»


Spike Jonze signe là un film très habile, certains diront peut-être trop habile pour un jeune public. S'il est vrai que, par momen, le film peut se montrer dur (surtout dans sa première partie), Spike Jonze arrive à y introduire différents niveaux de lecture. La première lecture sera évidemment destinée aux adultes, et surtout aux parents, qui y verront un rappel de ce que peut-être la vie d'un enfant et de sa vision de l'univers qui l'entoure. De ce point de vue le film peut apparaître comme dur, autant par son approche de la solitude que du divorce, voire même effrayant avec des Maximonstres qui eux-mêmes peuvent se montrer aussi amicaux que terrifiants. Ensuite, en y posant un regard plus jeune, on pourrait ressentir l'impression d’y vivre une partie de sa vie, avec la reconstitution d’une grande partie des ses tourments, à travers une histoire évoluant dans un monde d'aventures aussi incroyables, que dangereuses. Qui enfant, à travers la fabrication de ces cabanes, de ses songes nous amenant en des contrées inconnues, n'a pas rêvé de vivre une aventure surréaliste? Ainsi le scénario de Spike Jonze et Dave Eggers offre au public un film « multi générationnel » dans lequel, à la fin, parents et enfants pourront s'amuser à parler du film et en débattre.

« un monde magique »

Revenir à des techniques plus traditionnelles et utiliser le numérique pour de légères retouches a tout d'une bonne idée, et apporte une « âme » , ce que très peu de films destinés à la jeunesse possèdent aujourd'hui. Gràce à la Jim Henson Company, le film arrive à recréer magistralement le charme incontestable que possédait des œuvres telles que Dark Crystal ou encore Labyrinthe. L'impression de toucher les Maximonstres devient réelle, leurs mouvements légèrement saccadés confèrent une crédibilité à leur existence, de même qu'il n'ait pas à douter que cela ait contribué à l'excellente interprétation du jeune Max Records. Le numérique ne sera utilisé que pour des retouches d'expression au niveau des visages. On obtient ainsi le mixage de deux techniques possédant chacune leurs atouts. Les Maximonstres peuvent ainsi devenir tout aussi amicaux que terrifiants, surtout quand ils sortent leurs griffes. Cela fera à coup sûr réagir vos enfants, comme à une époque dans laquelle certains ont pu être terrifiés par le loup au service du néant de L'histoire sans fin ou les Skeksès de Dark Crystal.

Les décors et choix de plateaux sont tout aussi bien pensés et le voyage paraît des plus enchanteurs. Comme Max, on aimerait explorer cette île qui regroupe différents types de climats et paysages. Le tout est accompagné d'une musique de Karen O et Carter Burwell peu habituelle, mais fonctionnant parfaitement et conférant une sorte d’harmonie avec les humeurs de Max.

 

« une caméra et des acteurs pleins de vie »

La réalisation et le type de montage lui-même s'adaptent aussi aux humeurs de Max, ce qui apporte des moments de surexcitations à la caméra, mais jamais de manière illisible, et des moments plus posés lorsque la fatigue de Max ou les doutes interviennent. Spike Jonze, à travers sa très habile réalisation, confère à tout moment de l'émotion aux images, et certains auront à la fin une sorte de petite larme, comme lorsque Max devra dire adieux aux personnes qu’il a rencontré durant son périple. Tout serait vraiment parfait s'il n'y avait pas comme une sorte de baisse de rythme émotionnel qui peut se ressentir vers le milieu du film, comme si Spike Jonze n'avait pas su placer une ou deux scènes à leurs bonnes places, un problème mineur comparé à la richesse et à la fougue de l'ensemble.

Quant aux jeux des acteurs, si un grand nombre ne vivent qu'à travers des voix, des costumes et quelques expressions numériques, la prestation de tous est telle que les Maximonstres semblent être des êtres réels, vivants secrètement parmi nous. Pour ce qui est du personnage principal, le jeune Max, il fallait être certainement très attentif à son choix lors du casting, le gamin étant présent sur tous les plans. Max Records est à ce titre génial et brille par son naturel, il porte parfaitement le film sur ses épaules en plus de son génial costume de loup

La conclusion de

La réalisation de « Max et les Maximonstre » semble briller par une sorte de fougue authentique et le voyage intérieur dans le monde de l'enfance est réussi. Le film de Spike Jonze ne semble jamais lorgner sur des critères commerciaux, mais il se pose bien comme une œuvre à part entière, conciliant intelligence du récit, rythme, interprétation parfaite et naturelle des comédiens, décors enchanteurs et créatures possédant une véritable âme.

Que faut-il en retenir ?

  • Des créatures véhiculant toutes les émotions,
  • Très bonne interprétation des comédiens de très beaux décors,
  • un scénario très bien écrit,
  • une réalisation possédant comme une fougue authentique.

Que faut-il oublier ?

  • Peut-être un léger problème de rythme vers le milieu du film.

Acheter Max et les maximonstres en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Max et les maximonstres sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Max et les maximonstres

En savoir plus sur l'oeuvre Max et les maximonstres