75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : The Box [2009], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le lundi 19 octobre 2009 à 17h44

Pour quelques 1,000,000 $ de plus!

Norma Lewis travaille comme institutrice. Arthur, son époux, est chargé de mission pour le compte de la Nasa. Tous deux gagnent des salaires qui pourraient leur assurer confort et tranquillité, mais trop faibles si on les compare à leur train de vie. Ainsi, alors que le couple doit faire face à quelques difficultés financières, Arlington Steward, un homme mystérieux, frappe à leur porte et propose de leur remettre la somme d’un million de dollars… à condition qu'ils acceptent d'appuyer sur un bouton se trouvant sur le dessus d'une petite boîte. Mais voilà, il y a quelques conséquences à ce geste, la plus difficile étant celle d'accepter de vivre avec sa mauvaise conscience, car il faut savoir qu’appuyer sur ce bouton provoque, quelque part dans le monde, la mort d’une personne inconnue.

Après Donnie Darko et Southland Tales, Richard Kelly nous revient dans une histoire déstabilisante que lui seul semble capable de créer. Si ce dernier s’est inspiré d'une nouvelle de 8 pages de Richard Matheson (Le Jeu du bouton), il ne fait aucun doute, tout au long des deux heures qui dure ce film, que l’on se retrouve avant tout devant une oeuvre personnelle. Digne d'un grand épisode de la Quatrième Dimension – dans lequel on aurait glissé une touche de L'invasion des profanateurs de sépultures - le film débute sur une ambiance angoissante et pesante pour glisser au fur et à mesure dans une dimension presque « Lynchienne », avant de terminer sur un drame humain.


Construit en trois sections bien distinctes mais à l’enchaînement logique, le film qui possède un rythme plutôt lent, mais captivant peut déconcerter par son manque d'optimisme à l'égard de la condition humaine, mais aussi par sa façon d'amener les transitions entre chacune des étapes et de ne pas fournir de franches réponses aux spectateurs. Le scénario laisse  le choix entre deux pistes où chacun pourra y trouver ses propres réponses, puisque la thématique elle-même reste avant tout une réflexion sur le destin et les choix qui nous sont proposés.

The Box


Le film, remarquablement réalisé, montre un savoir-faire autant dans la photographie que dans le rendu d’une ambiance qui évoque davantage des maîtres tels que Don Siegel, David Lynch ou encore Stanley Kubrick, qu’un suivi des critères de modes - qui auraient certainement optés pour un montage plus épileptique et une réalisation plus rythmée. Un  choix qui peut sembler peu judicieux au niveau commercial, mais qui fait preuve d’une vraie signature artistique.


Côté casting, Cameron Diaz (The Mask) et James Marsden (Cyclop dans X-men) s'offrent là leur meilleur rôle et leur meilleure prestation, bien loin des rôles caricaturaux de la belle blonde un peu tarte et du beau gosse plutôt brave. Mais la cerise sur le gâteau, le petit plus qui amène parfois un acteur à dépasser le stade de la bonne interprétation, c'est Frank Langella qui nous l'apporte et qui montre à quel point jusqu'ici il fut souvent sous-estimé - bien qu'ayant toujours été un méchant charismatique, même dans ses pires films.

La conclusion de à propos du Film : The Box [2009]

Richard B.
85

Le nouveau Richard Kelly, s'il risque de déstabiliser et ne pas faire l'unanimité par son scénario non linéaire et son approche plutôt négative de la condition humaine, a le mérite d'être un film sincère, intelligent, remarquablement interprété et mis en image. Pour Cameron Diaz et James Marsden c'est du tout bénéfique puisqu'ils y trouvent là leurs meilleurs rôles.

Que faut-il en retenir ?

  • L'atmosphère du film,
  • le jeu des acteurs,
  • La photographie soignée,
  • un script intelligent.

Que faut-il oublier ?

  • Une partie centrale peut-être un peu confuse.

Acheter le Film The Box en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de The Box sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de The box

  • Voir la critique de The Box : Pas totalement raté, mais terriblement décevant...
    60

    The Box Critique du film par Vincent L.

    Pas totalement raté, mais terriblement décevant... : Le troisième long-métrage de Richard Kelly, censé être, selon ses propres termes, "celui de la maturité", s'avère décevant à plus …
    Temps de lecture : 8 mn 15