75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Ikigami
Ikigami >

Critique du Manga : Ikigami

Avis critique rédigé par Lionel B. le lundi 1 juin 2009 à 1813

Face à la mort...

Après un premier tome surprenant, l'ikigami Fujimoto revient annoncer la mort dans un second volume. Mais parviendra-t-il à garder le lecteur en haleine, arrive-t-il à renouveler ses aventures sans que le lecteur sente une répétition ? A priori, il semblerait que le mangaka Motorô Mase est une fois de plus réussi son coup...

"La réalité du métier de Fujimoto détruit sa vie sociale au fur et à mesure qu'il distribue les ikigamis (préavis de mort) mais il continue d'être le témoin des dernières 24 heures des victimes du système. Ainsi, il devra annoncer la mort d'une jeune femme dont le petit ami trop ambitieux ne remarque pas les sacrifices qu'elle fait pour lui, et délivrera l'ikigami à un garçon maladroit qui travail dans une maison de retraite."

Au travers de ces deux histoires, nous suivons toujours avec autant d'intérêt et de passion la dernière journée des victimes d'une loi qui n'est pas ici remis en cause mais qui semble être accueilli comme lorsque le peuple japonais durant la seconde guerre mondiale recevait sa convocation pour partir au front. Il s'agit d'un devoir citoyen qui ne doit pas être remis en cause. Toutefois, est-ce la une critique de l'auteur du système japonais qui prévaut l'esprit collectif et patriotique à l'individualisme ?

La première histoire de ce second volet d'Ikigami, nous raconte une très belle et tragique romance dans laquelle nous ne suivons pas vraiment la jeune fille qui a reçu l'ikigami mais plutôt son petit ami qui devra faire face à l'annonce de la mort de sa bien aimée. Risquera-t-il de mettre son ambition en suspens pour passer les derniers instants de sa petite amie avec cette dernière ? Le lecteur naît ne manquera pas une miette tant l'histoire de ces deux amoureux est saisissante.


Le second préavis de mort, quand à lui, évoque justement ce qui a été dit plus haut, à savoir l'esprit patriotique des japonais, et le fait de devoir accepter pour la famille le départ d'un être chère. Mais aux premiers abords, il nous est présenté un jeune garçon maladroit, à la recherche d'un but, d'une capacité, et qui finit par trouver son utilité. Mais c'est au moment ou il obtient enfin sa réponse et qu'il parvient ainsi à trouver le bonheur que l'on vient lui annoncer sa mort imminente. Il doit alors faire face à cette annonce et faire des adieux déchirants... Ici encore il paraît impossible d'abandonner sa lecture avant la conclusion tant les personnages sont attachants.


Si la narration de Motorô Mase est exemplaire tant il parvient à captiver son lectorat du début jusqu'à la fin, son dessin est également très réussit grâce à un style réaliste et mature. Les expressions des personnages sont parfaitement transcrites, le design de ceux-ci est varié et les décors font preuve d'une grande finesse et apparaissent très détaillés.

La conclusion de

Tout aussi réussit que le précédent volume, nous attendons avec impatient de voir ce que nous réserve le troisième volet des aventures de Fujimoto, et surtout quelle conclusion nous offrira son auteur.

Que faut-il en retenir ?

  • Des histoires saisissantes
  • Un dessin magnifique

Que faut-il oublier ?

  • Il faut attendre la suite

Acheter Ikigami en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Ikigami sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Ikigami - Préavis de mort

En savoir plus sur l'oeuvre Ikigami - Préavis de mort