75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Retour à Barrow
Retour à Barrow >

Critique de la Bande Dessinée : Retour à Barrow

Avis critique rédigé par Richard B. le mardi 22 juillet 2008 à 1328

Retour sanglant dans la petite ville de Barrow.

Barrow est une petite ville située au nord de l’Alaska et qui, il y a 3 ans de cela, avait été sujette à une attaque causant la disparition de quasiment tous ses habitants. Il est dit que seuls dix-neuf survécurent à l’arrivée massive de vampires affamés et résolus à profiter des 30 jours de nuit qu’offrait la latitude de la région. William Kitka, en plus d’être le nouveau shérif de Barrow, reste très intrigué par cette histoire d’autant que son frère fut l’une des victimes. C’est pourquoi il a décidé de s’installer à Barrow avec son fils et d’exercer sa fonction sur les lieux, afin d’essayer de comprendre ce qui s’est réellement produit. À l’approche de ce nouveau mois d’obscurité totale, William Kitka va pouvoir découvrir et revivre le drame passé, sauf que cette fois les habitants de Barrow sont préparés à accueillir la menace vampirique…
Après une escapade sur Los Angeles mettant en avant le personnage de Stella, Steve Niles décide de resituer pour ce troisième tome l’action dans la petite ville de Barrow et d’y placer quelques nouveaux personnages, dont le shérif William Kitka et son fils. Pour autant, il n’en oubliera pas quelques vieux de la vieille, qui ont désormais pris de la bouteille et se croient préparer pour encaisser sans dommage une nouvelle attaque. Steve Niles se penche donc une nouvelle fois sur le monde des vampires avec une série d’événements survenant dans la petite ville de Barrow (et ne sera pas la dernière fois). Globalement sympathique, cette histoire perd tout de même l’avantage de l’effet de surprise et on constate que le thème a bien du mal à se renouveler. Bien sûr, cette confrontation « humains contre vampires » se lit avec un certain plaisir, mais le scénariste n’arrive pas à restituer le souffle si angoissant et la spontanéité qu’il avait trouvé lors du premier tome. En fait, le plaisir sont trouve plus dans le fait de continuer à suivre l’arc des évènements, conséquences de la première attaque de Barrow, que dans sa nouvelle intrigue, moins savamment orchestrée que dans le cas du premier tome.


Une fois encore on retrouve le style si particulier de Ben Templesmith qui, après deux aventures, ne me déstabilise plus comme avant. Il faut reconnaître que j’ai mis un petit moment à m’adapter à son travail si particulier. Une fois que l’on s’est bien adapté à son trait et à sa mise en couleur, il faut reconnaître que le dessinateur n’a pas son pareil pour instaurer une atmosphère. D'ailleurs, c’est bien dans ce domaine que Ben Templesmith apporte le plus sa contribution et l’on finit par comprendre que l’expression de son style est avant tout dans l’ambiance qu’il arrive parfaitement à exprimer. Un travail effectué (semble-t-il) dans un premier temps au crayon sur papier gris avec quelques touches de peinture blanche et quelques éclaboussures. Puis il semblerait que, numériquement, il y rajoute des effets de couleurs et d’éclairages, n’hésitant pas par moment à y rajouter des textures photographiques. Indéniablement plus une vision d’artiste peintre que de dessinateur de bande dessinée… dans le cas de 30 jours de nuit cela fonctionne plutôt bien !

La conclusion de

Ce troisième chapitre de 30 jours de nuit est plutôt agréable à suivre, mais – en raison d’un manque de renouvellement - il nous travaille plus sur l’affectif (avec la continuité de l’arc de la série), que par une véritable prouesse scénaristique. En gros, ce troisième tome profite largement de l’efficacité des précédents et limite les risques en reprenant plus ou moins les ficelles qui ont fait, jusqu’ici, le succès de la série.

Acheter Retour à Barrow en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Retour à Barrow sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de 30 jours de nuit

En savoir plus sur l'oeuvre 30 jours de nuit