75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Hancock [2008], par Vincent L.

Avis critique rédigé par Vincent L. le lundi 21 juillet 2008 à 10h49

Blockbuster estival sous le signe du ratage…

Hancock avait pourtant en main toutes les cartes pour devenir un futur classique. Parodie des films de super-héros mettant en scène un justicier alcoolique et méchant, le film s’annonçait comme un futur classique à ranger aux côtés du cultissime Mystery Men. Pas de chance, le long-métrage rate le coche – et de très loin ! – et de film potentiellement culte passe au statut de blockbuster estival sans intérêt.
Encore une fois, tout le problème de ce long-métrage vient de ce point de détail constamment négligé par les producteurs : le scénario. Fort d’une idée de départ alléchante et amusante, Vincent Ngo et Vince Gilligan sont fort malheureusement tombés dans tous les pièges inhérents à ce genre de production, le principal étant que Hancock n’est pas franchement drôle.


Souffrant du syndrome dit “de la bande-annonce” – cette dernière révélant tous les bons gags du films - Hancock fait parfois sourire, mais jamais franchement rire. D’autant que si la force du film se situe dans ce personnage politiquement incorrect qu’est ce SDF super-héros, ce dernier disparaît purement et simplement au bout d’une petite demi-heure, remplacé avec succès par un héros gentil et sympathique. Durée totale de la transformation : une dizaine de minutes. Frustrant, certes, d’autant qu’il aurait pu être intéressant que Hancock ne soit pas gentil du tout, se transformant petit à petit en un personnage à la Capitaine Admirable des Mystery Men. Enfin, cessons de fantasmer, il n’en est rien : au bout de vingt minutes de film, Hancock est méchant et impopulaire, à trente minute, il est sympathique et tout le monde l’aime.
Question sensible : et maintenant ? maintenant que les scénaristes ont tué leur poule aux œufs d’or et qu’il reste une heure de long-métrage, que va t-il se passer ? et bien pas grand chose de passionnant et rien de franchement amusant. Délaissant le côté comédie pour une histoire fleur-bleue du plus mauvais effet, le scénario aligne alors poncifs et incohérences au gré d’une intrigue qui part dans tous les sens. L’ennui guettant alors à chaque instant, le film se met à aligner des scènes spectaculaires sans autre intérêt que d’en mettre plein la vue – sans trop spoiler, la scène du camion est à ce niveau complètement débile – et surtout d’empêcher le spectateur de réfléchir.

En effet, derrière la caméra, Peter Berg s’en sort plutôt bien. Rodé à la mise en scène de scripts vides – Bienvenue dans la jungle, c’était lui – il insuffle à son film le rythme nécessaire pour ne jamais totalement perdre le spectateur. La tâche devenant de plus en plus difficile avec l’avancée d’un script de plus en plus mal fichu, Berg fini pourtant par tomber dans la surenchère au gré de scènes visuellement bien fichues – sans être révolutionnaires – mais passablement débiles sur le fond.
Au final, la seule vraie grande qualité du film réside en ses acteurs. Will Smith nous livre ainsi une nouvelle belle composition à partir d’un personnage plutôt bien écrit, Charlize Theron arrive mine de rien à sortir du rôle de potiche dans lequel le script comptait bien la faire moisir et Jason Bateman est encore une fois étonnant de justesse dans son rôle de professionnel de la communication au grand cœur. Ce sont finalement eux qui relèvent le niveau d’un long-métrage raté.

La conclusion de à propos du Film : Hancock [2008]

Vincent L.
40

Malgré une idée de départ intéressante et une bande-annonce des plus sympathique, Hancock s’avère n’être qu’un blockbuster de plus, pensé pour amasser des dollars grâce à une tête d’affiche bankable plus que pour satisfaire le public. Jamais vraiment drôle, jamais émouvant non plus, le film garde la tête en dehors de l’eau grâce au rythme insufflé par son réalisateur et aux bonnes prestations de ses acteurs. Ceci mis à part, c’est le grand vide…

Que faut-il en retenir ?

  • Will Smith, Charlize Theron et Jason Bateman, très bons,
  • Le personnage de Hancock, bien écrit,
  • Une première-demi heure amusante,
  • Une mise en scène rythmée.

Que faut-il oublier ?

  • Jamais franchement drôle,
  • Une histoire pas passionnante,
  • Un scénario sans queue ni tête,
  • Totalement incohérent,
  • Une surenchère dans les effets spéciaux au détriment de la logique de l’histoire.

Acheter le Film Hancock en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Hancock sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Hancock

  • Voir la critique de Hancock : Un superhéros en  superdéprime
    70

    Hancock Critique du film par Manu B.

    Un superhéros en superdéprime : Originale, l'idée d'un film sur une superépave de héros aurait mérité un dernier tiers tout aussi original. Avec un trio d'acteurs…
    Temps de lecture : 3 mn 45

  • Voir la critique de Hancock : Le justicier misanthrope
    55

    Hancock Critique du film par Nicolas L.

    Le justicier misanthrope : Hancock, premier gros blockbuster de l’été 2008, est un film assez original et doté d’une excellente première demi-heure. Il est d…
    Temps de lecture : 3 mn 32

  • Voir la critique de Hancock : Will Smith rate le coche
    45

    Hancock Critique du film par Sylvain T.

    Will Smith rate le coche : Incontournable ? Non. Surprenant ? Non plus. Hancock est à caser dans la catégorie "moyen sans-plus" qui vous divertira si vous vo…
    Temps de lecture : 2 mn 50