75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Mx Zero
Mx Zero >

Critique du Manga : Mx Zero

Avis critique rédigé par Mathieu P. le mardi 13 novembre 2007 à 1659

Magie, Amour et Rock’N’Roll

Un nouveau manga arrive chez tonkam : MX zéro. Un manga réalisé par le maintenant assez célèbre Yasuhiro Kano à qui l'on doit déjà Pretty Face.
Taiga Kuzumi est un moldu…Non pardon est un garçon ordinaire. En effet, celui-ci n'a aucun pouvoir magique. Pas de chance il passe justement un examen pour entrer dans une école de magie (sans savoir pour autant qu'on y pratique la magie…). Lors de son examen, il va rencontrer une jolie demoiselle qui s'avère être la fille du professeur en chef de magie. Malheureusement, cette jeune élève est très distraite et tête en l'air, et lors de l'examen, elle se met à se moquer ouvertement de Taiga…Qui va bien sûr être recalé. Malgré toute la colère qu'il éprouve à l'égard de cette jeune fille, il reste quand même fortement admiratif vis-à-vis de sa beauté. Ne se décidant pas à partir de l'établissement, une altercation va avoir lieu entre le professeur principal de magie et Taiga. S'en suivra un entretien dans le bureau de la directrice qui va, au plus grand désarrois du professeur de magie, accepter Taiga dans l'établissement.
MX zéro est très plaisant à lire, déjà de par ses personnages tous très drôles, mais aussi son univers très attachant. Ici beaucoup de ressemblance avec le monde d'Harry Potter. En effet, les magiciens ne peuvent utiliser leur pouvoir que dans des zones magiques, et accessoirement dans le lycée du mont Seinagi. Pour utiliser la magie chaque magicien a besoin d'une magic plate. Cette magic plate permet d'engranger selon sa puissance des sorts supplémentaires. Ce qui est assez intéressant dans cette œuvre utilisant finalement de grosse ficèle bien connue, c'est que notre héros est un vil imposteur (amoureux, mais cela n'excuse rien). Comprenez par là que vu qu'il ne possède aucun pouvoir, il joue, et enrobe les choses à la manière d'un Cyrano de Bergerac. Et son aptitude naturelle à avoir l'air sincère alors qu'il ment lui permet de sortir aisément de situations rocambolesques.
En terme de graphisme il faut dire que Yasuhiro Kano est vraiment très doué. Le coup de crayon est vraiment très propre, et chaque angle de vue est adapté à la situation. Tout en utilisant le grapho-lexique bien connu du manga. Mais là où l'auteur excelle, et cela saute très rapidement aux yeux, c'est dans l'encrage. Chaque niveau de noir est travaillé minutieusement, et l'action est lisible comme il faut.

La conclusion de

MX zéro est donc une bonne surprise. Derrière cette couverture finalement peu aguicheuse, se trouve un manga utilisant remarquablement bien des univers déjà existants mais toujours plaisants à rencontrer. Bien sûr beaucoup trouveront une énorme ressemblance avec Harry Potter, mais au fond on ne s'en plaindra pas, vu à quel point tout est bien exploité. De plus le dessin ne décevra pas les plus regardants, tant la patte de Y. Kano est remarquable. Une très grande impatience donc pour le tome 2, en espérant éventuellement que tout cet univers bien ficelé servira à desservir, espérons le, un scénario un chouya plus sérieux.

Que faut-il en retenir ?

  • Univers
  • Personnages
  • Loufoque

Que faut-il oublier ?

  • Pas de scénario de fond ?

Acheter Mx Zero en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mx Zero sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de M Zero

  • Voir la critique de M Zero : La critique du staff
    82

    M Zero - Critique du manga par Mathieu P.

    La critique du staff : Mzero réussit donc à confirmer les espoirs placés en lui. A savoir une série mêlant un univers assez léger à un scénario de fond p…

En savoir plus sur l'oeuvre M Zero