75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Les Portes du Temps
Les Portes du Temps >

Critique du Film : Les Portes du Temps

Avis critique rédigé par Richard B. le jeudi 1 novembre 2007 à 2127

Will à l’école des guerriers immortels !

"Le seigneur des anneaux" et "Harry Potter" ont ouvert une brèche dans le domaine de la fantasy et de la féérie. La plupart des ersatz qui ont suivi s’orientent étrangement plus vers le domaine de la fable enfantine - à l’instar des Chroniques de Narnia - que dans le registre de la fable guerrière plus adulte. "Les portes du temps" rentre dans cette catégorie de films enfantins voulant profiter des vacances scolaires pour essayer de saisir le public visé. "Les portes du temps" conte les aventures du jeune Will. Âgé de 14 ans, il va découvrir qu’il est issu d’une lignée de guerriers immortels, protégeant le monde de l'emprise des Ténèbres. Le jeune homme est le seul à posséder le pouvoir de voyager dans le temps et retrouver les signes qui permettront de triompher du cavalier noir (au design très Nazgûll). Si Will échoue, la planète entière sombrera dans les ténèbres.
Il semblerait, qu’une fois encore, les producteurs soient allés piocher dans la littérature. Le film étant une adaptation du roman "Au-delà des ténèbres" qui fait partie d’une saga en cinq tomes écrits par Susan Cooper. N’ayant pas lu le livre je n’irais pas vous faire un comparatif avec le film de David Cunningham. Par contre à l’issue de ce dernier, celui-ci ne m’a pas stimulé à approfondir le sujet en me donnant envie de lire l’histoire originale. Prévisibles du début à la fin, les seuls attraits du film, les voyages dans le temps, se réduisent seulement à quelques passages, souvent dans des décors pauvres dignes d’un téléfilm pouvant aisément passer pour Noël sur M6. De plus, le scénariste John Hodge (petits meurtres entre amis, Trainspotting) semble ne pas s’être foulé à adapter le roman, il a juste allégrement pompé sur la formule Harry Potter, mais avec un budget moindre.


David Cunningham ne m’a pas vraiment convaincu par sa mise en scène. Le réalisateur à une tendance à abuser d’effets lourds et prétentieux. Pour exemple, le réalisateur semble vouloir faire mumuse avec la distance hyperfocale et les profondeurs de champ de ses prises de vue, amenant des effets de distorsions souvent désagréables et inutiles.
Le film se laisse voir sans trop d’ennui dans la mesure où il reste fluide, pas trop mal interprété - allez comprendre par là pas de gamins trop têtes à claques - mais clairement le manque de ressource et le peu d’investissement de la Fox se ressentent. Autant dire qu’un film comme celui-ci, visant avant tout un jeune public et les grands enfants (comme moi), doit avant tout jouer sur le dépaysagement et l’action. Dans les 2 cas, le budget semble avoir été très limité, amenant des Péripéties très mollassonnes.

La conclusion de

"Les portes du temps" c’est un peu le Harry Potter du pauvre. De la féerie sans ambition voulant juste profiter de l’engouement pour le genre. Le sujet avec plus d’ampleur et un réalisateur plus affirmé aurait peut-être pu représenter un beau divertissement, mais là, le film tel quel est loin de justifier une place à 10 euros.

Acheter Les Portes du Temps en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Portes du Temps sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de A l'assaut des Ténèbres

En savoir plus sur l'oeuvre A l'assaut des Ténèbres