75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Des Fantômes et des hommes
Des Fantômes et des hommes >

Critique du Manga : Des Fantômes et des hommes

Avis critique rédigé par Mathieu P. le mercredi 17 octobre 2007 à 1409

Français...Comme le camembert !

Un cassoulet fait par un Russe passe encore. Une pizza faite par un chinois ça va encore. Mais un manga fait par un français, voilà quelque chose de nouveau. Plongeons nous donc dans ce curieux phénomène.
Kenro narre l'histoire de …Kenro. Un jeune homme chevelu et ténébreux, qui doit dézinguer les méchants venus de l'au-delà. L'histoire commence en gare de Lyon en 2048. La gare est attaquée par une horde de l'enfer. Pour protéger la population, la L.C.S (lutte contre le surnaturel) est envoyée…En vain. En effet, elle n'arrive pas à faire face à l'ennemi trop puissant pour elle. C'est alors que Kenro arrive, et élimine tout ces méchants à coup de gros flingues et autres invocations.
L'histoire est simple et centrée autour des agents de la LCS et de Kenro. Pas réellement de gros fils conducteurs, si ce n'est le passé de Kenro assez obscur, et visiblement connu du chef de la LCS. L'auteur de cette BD s'avère être un français. Le manga est d'abord paru dans le mensuel Shogun mag avec un certain succès qui lui vaut cette ressortie en manga. Malgré tout, l'ensemble est décevant. L'histoire donne une impression de platitude absolue, les personnages sentent tous le déjà vu, et surtout…Le dessin est très laid. Disons le, comme il est, d'un point de vue artistique, le résultat n'est pas probant. Problème de proportion, de symétrie, d'angle, de cadrage, ou tout simplement de couleur. Rien ne va, très peu de plans sont acceptables et on se retrouve au final devant une œuvre, pas franchement inoubliable. Et qu'on préféra ne pas avoir lu.

La conclusion de

Au final que dire de ce premier jet raté ? Pas grand-chose, ce n'est pas franchement intéressant, ni beau non plus, et manque de bol ce n'est pas gratuit. Donc ma conscience journalistique me pousse à vous conseiller à l'éviter, voir le fuir, mais le principe du manga français me plaît, et j'imagine, ou du moins j'espère, qu'au fil du temps, et après une volonté d'annihilé sa vie sociale et un régime à base de plats lyophilisés comme les mangaka japonais, notre cher Zerriouh arrivera à faire quelques chose de potable. Mais promis si ça devient bien entre temps je vous réveillerai.

Que faut-il en retenir ?

  • Manga Français
  • Les pages se tournent vite
  • Historique de la création de Kenro à la fin du tome.

Que faut-il oublier ?

  • Dessin, scénario, angle, déroulement...

Acheter Des Fantômes et des hommes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Des Fantômes et des hommes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+