75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Boulevard de la mort [2007], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le samedi 9 juin 2007 à 16h25

Quentin, pas vraiment mortel ton film !

Tout d'abord, il y avait ces premiers extraits mélangeant habilement l’histoire de Tarantino et celle de Rodriguez. Des images alléchantes et prometteuses. Ensuite, il y eut les superbes affiches qui arrivaient à recréer l’ambiance de ces vieux films (dont une, rappelant une affiche de Mad Max). Mais durant la traversée de l’Atlantide, le film Grindhouse s’est séparé réellement en deux. Le Tarantino ayant eu le privilège d’être présenté à Cannes et distribuer le premier dans les salles. Un privilège dû certainement à sa plus grande popularité en Europe que Rodriguez (pas forcément justifiée d’ailleurs selon mon opinion).
Le Boulevard de la mort c’est l’histoire de plusieurs pétasses complètement écervelées qui vont être confrontées à un tueur de la route nommé Mike le cascadeur. Je résume le film en deux lignes, mais le scénario ne tient sur guère plus. Et pourtant, ça parle de tout le long, ça parle pour ne rien dire, juste pour le plaisir de sortir des dialogues de cul et des jeux de mots ne servant en rien le film, mais assurément soporifiques et prétentieux.


Certains me diront que l'on n’est pas là pour une histoire, mais pour voir un slasher sur roues. Je suis bien d’accord ! Mais il faut bien attendre 50 minutes pour voir les premières victimes et les seules du film. D'ailleurs, cette scène est particulièrement brutale et réussie (même si elle ne dure que 2 petites minutes). Ensuite, il faudra encore attendre une trentaine de minutes pour revoir Mike la cascade en action, mais pour le coup dans une véritable séquence de bravoure de 20 minutes qui scotchera tous les spectateurs sur leur fauteuil. Puis, il y a aussi Kurt Rusell, simplement impeccable dans son rôle de frappadingue.
Le Boulevard de la mort, à cause de sa course poursuite et sa cascade finale monumentale échappe au catalogage de film totalement raté. Mais 25 minutes de films (mais quelles 25 minutes !) peuvent-t-elles sauver tout un film ? Je ne pense pas, d’autant qu’il se dégage un côté très prétentieux du réalisateur, à force de vouloir réutiliser les ficelles des autres et se les approprier.

On retrouve tous les tics du réalisateur, mais cette fois il y a overdose. Pour exemple durant une séquence, comme pour Kill Bill, le film passe en noir et blanc. Mais cela n’apporte strictement rien à l’ambiance et au film. Cette séquence aurait très bien pu restée en couleur. Elle est juste là pour étaler sa soi-disant "fan-aptitude", qui pour ce film fait plus penser à un étalage d’ambition pseudo artistique. Le film se veut un hommage à ses films d'époque où il y avait des femmes souvent dévêtues à forte poitrine tenant tête à des gros bras masculins. Alors, comment se fait-il qu’ici l'on ne voit pas l’ombre d’un petit téton? Ça parle beaucoup, mais après il n’y a rien. Loin de moi l’idée de faire mon pervers, mais, quand on dit faire un film hommage, il faut accepter les codes du genre.

La conclusion de à propos du Film : Boulevard de la mort [2007]

Richard B.
40

Un film aux allures appétissantes, mais au final se révélant hautement mensonger. On nous avez promis un hommage aux films Grinhouse, à un slasher routier, on se retrouve devant un film lisse jouant sur les mêmes idées que les précédents Tarantino. Seules les vingt dernières minutes réveilleront le spectateur de ce faux slasher frimeur et prétentieux. Dommage que les fausses bandes-annonces et le film de Rodriguez ne soient plus du programme, car peut-être que la version courte du Boulevard de la mort aurait été plus facile à digérer accompagné de ses autres garnitures.

Acheter le Film Boulevard de la mort en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Boulevard de la mort sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Grindhouse

  • Voir la critique de Planète terreur : Quand le Z sort le grand jeu…
    80

    Planète terreur Critique du film par Nicolas L.

    Quand le Z sort le grand jeu… : Planète Terreur est en quelque sorte la matérialisation des rêves de tous ces réalisateurs - imaginatifs mais désargentés - de sér…
    Temps de lecture : 4 mn 1

  • Voir la critique de Boulevard de la mort : Stuntman from Hell and Bloody Chicks
    55

    Boulevard de la mort Critique du film par Nicolas L.

    Stuntman from Hell and Bloody Chicks : Pour résumer mes propos, je dirais que la deuxième partie, vraiment excellente, rattrape un peu les égarements d’un début laborieu…
    Temps de lecture : 5 mn 24