75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Le faune dansant
Le faune dansant >

Critique de la Bande Dessinée : Le faune dansant

Avis critique rédigé par Lucie M. le samedi 7 janvier 2006 à 1535

L’échiquier du mal

Décembre 1942 La seconde guerre mondiale atteint son point d’orgue. La puissance nazie est à son apogée. Les Alliés remportent leurs premiers succès. Jamais l’issue de la guerre n’a été aussi incertaine…
Née de l’imagination de Fabien Nury – scénariste de WEST ainsi que de la future adaptation des Brigades du Tigre sur grand écran - et du dessin de John Cassaday – dessinateur issu du milieu Comics -, Je suis Légion est une bande dessinée au graphisme et à la narration cinématographique. Mélangeant espionnage, thriller et fantastique, nous assistons à une partie d’échec dirigée par quatre personnages, de différentes nationalités, tous évoluant pour leurs propres aboutissants. L’histoire est étoffée par la présentation du projet ultra secret du IIIème Reich se nommant Légion. Dirigé par Rudolf Heyzig et le docteur Zieff, des expériences terribles sont effectuées sur une petite fille roumaine du nom d’Ana Anslea, et vise à inventer une nouvelle arme bien particulière.
Au rang des protagonistes, on trouve Stanley Philgrim, un anglais enquêtant sur le mystérieux meurtre du richissime Victor Douglas Thorpe et qui vient peu à peu à soupçonner Peter Wilkes, membre important d'une des plus hautes instances de l'espionnage allié. Karel Ricek, un roumain luttant pour sa survie aidé par la belle Maria Mirceau. Hermann Von Kleist, un allemand agent de l’Abwehr – service de renseignement de l’état-major d'Allemagne créé en 1925 – recevant des ordres de Berlin pour désavouer le projet scientifique Légion. Et en dernier, le haut dignitaire allemand Rudolf Heyzig aux commandes de ce mystérieux projet Légion, homme aux accointances mystiques. Ces quatre hommes vont être propulsés dans une sombre histoire d’espionnage où leur lutte les mènera bien au-delà de cette terrible seconde guerre mondiale.
Dès les premières pages de cet album, commençant par l’assassinat de Victor Douglas Thorpe, nous sommes insidieusement dirigés vers une intrigue aux accents folklorique Roumain. Le terme déclencheur est Strigoi prononcé par l’un des personnages féminins rencontrée suite à l’enquête menée par Stanley Philgrim. Un Strigoi, dans la mythologie roumaine, représente les âmes des morts qui, en sortant de leur tombeau à la nuit tombée, viennent hanter les humains. Associés aux vampires, ces créatures fantastiques sont employées avec finesse dans ce récit aux accents uchroniques.
Le traitement du dessin réalisé par John Cassaday est assez exceptionnel, même s'il a souvent recours à la technique informatique. En revanche, il en sort un réalisme au rendu cinématographique agrémenté par des bulles narratives toutes captivantes. On retrouve également beaucoup d’action où des poursuites violentes font couler le sang des protagonistes. Ces scènes d’action sont enrichies par une mise en page très intéressantes, certaines parfois sur fond noir. La coloration est assurée par une femme, Laura Depuy, coloriste en vogue dans le milieu Comics, qui en réalise ici un traitement informatique mais de qualité.

La conclusion de

A l’issu de notre lecture du premier tome de Je suis Légion, le Faune dansant, nous avons réellement envie de poursuivre cette aventure où de nombreux protagonistes se croisent au gré de leur évolution toute teintée de faits historiques et surnaturels. Le duo Fabien Nury et John Cassaday est réellement fusionnel. Du scénario au dessin, nous sommes captivés par ce chassé croisé où la mise en page sait faire ressortir la complexité du récit agrémenté par un réalisme entièrement cinématographique. Une réussite récompensée puisque le second tome, Vlad, paraîtra le 17 janvier 2006.

Acheter Le faune dansant en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le faune dansant sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Je suis légion

En savoir plus sur l'oeuvre Je suis légion