75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Starship Troopers
Starship Troopers >

Critique du Film : Starship Troopers

Avis critique rédigé par Manu B. le mercredi 26 octobre 2005 à 0613

Le film ambigu

Starship Troopers: Engagez-vous !
Starship Troopers: Engagez-vous !
Un mot sur le roman. Ecrit en 1959, Etoiles, garde à vous ! est un roman qui a été secoué par la polémique. C'est de là que tient toute la célébrité de ce roman, pourtant dont le message n'est pas si dangereux, loin de là. Beaucoup ont crié au fascisme, au roman militariste etc etc. Or, si l'on regarde bien le discours de Robert A. Heinlein dans ce roman, le message qu'il a voulu ambigu est pourtant véritablement cynique et les anti-militaristes n'ont pas vu ou voulu voir l'essence même de son roman. Car Etoiles, garde à vous ! dénonce les affres de la guerre. Les détails de chacune des attaques, actions coup de poing sont on ne peut plus dramatique. Le ton n'est pas à la nostalgie, le ton est plutôt aux souvenirs tragiques. Je rapprocherais ce roman de La guerre éternelle de Joe Haldeman, magnifique lui aussi.
Starship Troopers: Dizzy Flores (Dina Meyer). Carmen Ibanez (Denise Richards). Sky Marshall Meru (Denise Dowse)
Starship Troopers: Dizzy Flores (Dina Meyer). Carmen Ibanez (Denise Richards). Sky Marshall Meru (Denise Dowse)
Le message. Le roman de Robert A. Heinlein étant carrément au centre de nombreuses polémiques - les anti-militaristes n'y voyant qu'un message au premier degré, par exemple -, Paul Verhoeven a voulu surfer sur cette polémique pour, je pense, lui faire le maximum de publicité (au même titre que la polémique a fait la publicité de film sur le Christ, par exemple), lui qui avait tout gagné avec Basic Instinct et la fameuse scène où tout le monde se demande si Sharon Stone porte quelque chose pendant l'interrogatoire. Ainsi, donc Paul Verhoeven, de manière plus voyante, plus provocante, fait de ce film une grosse caricature des films de guerre. Le ton volontairement moralisateur, les publicités pour s'engager en temps que militaire durant le film en sont des exemples frappants.
Car il s'agit du plus grand film anti-militaire qui soit, de par son ton au deuxième degré. Voir la scène où les enfants écrasent les cafards ou bien celle où les militaires prêtent leurs armes aux enfants.
La mise en scène, volontairement, nous montre trois jeunes gens, beaux, riches, ou intelligents. Trois personnages de série télévisée. Parfaits sous tous rapports, qui vont s'engager dans trois divisions différentes et vont voir leurs destins se croiser de nouveau bien plus tard, en ayant réussi dans leur section. Si l'on ne voit pas là un gros cliché ?... Qu'on se le dise, ce n'est pas si simple dans l'armée.
Starship Troopers: Johnny Rico (Casper Van Dien), Carmen Ibanez (Denise Richards) et Carl Jenkins (Neil Patrick Harris)
Starship Troopers: Johnny Rico (Casper Van Dien), Carmen Ibanez (Denise Richards) et Carl Jenkins (Neil Patrick Harris)
Citoyenneté. Beaucoup s'interrogent sur le message militariste de ce film. A dire vrai, comme il est mentionné dans le roman, la citoyenneté est accordée à qui a fait sa période militaire. Alors pourquoi crier au scandale, lorsque il y a 5 ans, en France, le service national était obligatoire, dans le même esprit que le film? Pas tout à fait, mais presque tout de même. Polémique, pas polémique? On pourra reprocher que ce sont les armées qui dirigent l'hégémonie humaine, mais le roman critique de manière acerbe la hiérarchie d'une telle organisation. Ce qui est ambigu est cette critique de l'organisation militaire, non pas de l'action militaire. Car Heinlein a participé au débarquement en juin 44 donc on ne pourra pas lui retirer cette expérience du terrain ni du système.
Starship Troopers: l'horreur de la guerre. Carmen Ibanez (Denise Richards) et Zander Barcalow (Patrick Muldoon). Johnny Rico (Casper Van Dien) et Dizzy Flores (Dina Meyer). Carmen Ibanez (Denise Richards)
Starship Troopers: l'horreur de la guerre. Carmen Ibanez (Denise Richards) et Zander Barcalow (Patrick Muldoon). Johnny Rico (Casper Van Dien) et Dizzy Flores (Dina Meyer). Carmen Ibanez (Denise Richards) Le film. En 1997, ce film avait des effets spéciaux magnifiques pour l'époque. Les Arachnides, les scènes de combats spatiaux et terrestres sont époustouflantes. Le jeu des acteurs, en accord avec la parodie de Verhoeven est lisse de manière délibérée. C'est vrai qu'on a l'impression de Ken et Barbie, pour les 2 acteurs principaux, mais c’est encore du deuxième degré, ce qu'ils font le mieux, à mon avis.

La conclusion de

Un superbe film qui a su tirer partie du roman de Heinlein, de sa polémique, de son ambiguité (quoique, pas si ambigu que ça, finalement). Un film à revoir.

Acheter Starship Troopers en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Starship Troopers sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Starship Troopers

En savoir plus sur l'oeuvre Starship Troopers