75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : La revanche des Sith
La revanche des Sith >

Critique du Film : La revanche des Sith

Avis critique rédigé par David Q. le jeudi 19 mai 2005 à 0905

Une dernier épisode de toute beauté

Avec l’épisode 3, la plupart des fans et des journalistes attendaient Lucas au tournant, la question étant de savoir s’il allait retomber sur ses pieds avec les intrigues des deux premiers épisodes et comment allait se faire la jonction avec la trilogie d’origine. Et bien je dois dire que La Revanche des Sith a comblé toutes mes attentes de fan de la saga. Ce dernier épisode boucle l’hexalogie (ou double trilogie) avec brio et il répond à toutes mes interrogations.
Les effets numériques sont vraiment au top niveau de ce qu’on peut faire et sont encore mieux que ceux de l’épisode 2 qui étaient déjà bien largement au dessus des autres films. Il va falloir du temps avant d’égaler ces images. Le design des véhicules a évolué pendant la guerre des clones. On peut donc découvrir l’ancêtre des Tie Fighter et du X-Wing. Mais Star Wars c’est bien plus que de l’image de synthèse, c’est toute une mythologie racontée à travers l’histoire d’Anakin et cet épisode est la clé de la compréhension de l’histoire. On sait désormais comment et pourquoi Anakin se laisse tenter par le coté obscur de la Force. Si en début de film, l’ambiance est encore à la rigolade, Anakin plaisante avec son maître Obi-Wan, vers la moitié du film ça change complètement de registre et on est plongé dans l’antre du coté obscur. Palpatine, en bon politicien qu’il arrive alors grâce à son habileté verbale et sa rhétorique faussée à faire changer complètement Anakin pour qu’il devienne le célèbre et impitoyable Vador.
Les confrontations et les implications politiques sont alors multiples. Les combats au sabre laser atteignent une intensité et une qualité inouïe, normal avec de tels enjeux. Les différentes batailles et planètes contribuent à l’ambiance Space Opéra de Star Wars, même si certains plans ne font pas avancer les choses et sont juste là pour contenter les fans, comme la bataille sur Kashyyyk la planète Wookie. On apprendra aussi comment s’organisent Yoda et Obi-Wan pour assurer l’avenir des jumeaux (Luke et Leia) sur fond de cours de politique accéléré qui nous démontre comment passer d’une république à un Empire (et donc une dictature).
Lors du point culminant des intrigues de la prélogie, je dois avouer qu’il est impossible de retenir quelques larmes. L’attaque des jeunes padawan ne peut vous laisser indifférent. Et lorsqu’on voit pour la première fois le costume de Vador qui arrive en même temps que la naissance des jumeaux, le tout sur fond des superbes musiques de John Williams, les fans de la première heure ne pourront s’empêcher d’être ému de voir la transition entre ancienne et nouvelle trilogie. Ewan McGrégor empreinte même des tics à Sir Alec Guinness pour parfaire cette transition. Si chacun préférera l’une ou l’autre des trilogies, c’est une saga intemporelle qu’il faut voir comme un tout, de préférence dans l’ordre de sortie (4-5-6-1-2-3-4-5-6) pour en apprécier tous les rebondissements, les révélations et le message.

La conclusion de

Star Wars est maintenant une saga de 6 épisodes qui se tiennent et on comprend que c'est vraiment l'histoire d'Anakin, l'élu, qui a fini par redonner l'équilibre à la Force. Ce film est un spectacle à voir absolument sur grand écran. Merci à Lucas pour ce spectacle aussi bien visuel qu'émotionnel et qui a bercé des générations entières de fans. Son pari est réussi, et en beauté.

Que faut-il en retenir ?

  • La transition progressive vers le côté obscur d'Anakin, et donc vers Vador
  • L'évolution des designs pour lier ancienne et nouvelle trilogie
  • La qualité des effets visuels

Que faut-il oublier ?

  • La saga est maintenant terminée.

Acheter La revanche des Sith en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La revanche des Sith sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars

En savoir plus sur l'oeuvre Star Wars