75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Wing Commander
Wing Commander >

Critique du Film : Wing Commander

Avis critique rédigé par Richard B. le vendredi 3 septembre 2004 à 0158

La guerre commence !


Wing Commander est un classique du jeu vidéo sur PC, qui a même été pendant longtemps, pour beaucoup, une franchise innovante et culte. Le premier jeu de la série avait ouvert la simulation spatiale comme si on y était, à la manière des grandes sagas comme StarWars. Puis avec Wing Commander III, les héros de pixel prenaient chair avec, entre autres, Mark Hamill dans le rôle du commandant Blair.
Il fallut attendre finalement assez longtemps pour voir son adaptation sur grand écran. L’histoire d’ailleurs aurait dû plus nous faire profiter des Kiraltis, la race ennemie des humains, car si dans les jeux ils représentaient un véritable enjeu, ici c’est à peine si nous les voyons. Une autre des déceptions est de voir remplacés des acteurs comme Mark Hamill (StarWars), ou Thomas Wilson (Retour vers le Futur) par d’autres plus jeunes comme Freddie Prinze Jr. et Matthew Lillard (deux acteurs jouant ensemble aussi dans les deux Scooby Doo). Les deux acteurs manquent plutôt de charisme, et surtout ils n’arrivent pas à nous faire oublier ceux que l’on a connu à travers les jeux. Le seul acteur qui réussit à retenir notre attention est Tchéky Karyo, dans le rôle de James 'Paladin' Taggart, qui remplit parfaitement sa mission et rend son personnage intéressant.
Même si la réalisation est toujours de Chris Roberts, finalement celui-ci arrivait mieux à nous épater à travers ses scènes cinématiques de Wing Commander 3 et 4. La réalisation n’a bien sur rien de désastreux, mais elle est très conventionnelle, et dans l’idée qu’à l’époque des jeux il avait su se montrer innovant, on aurait pu espérer la même inventivité pour le grand écran.

La conclusion de

Wing Commander le film est bien moins révolutionnaire que ne l’étaient les jeux en leur temps. Cependant, touché par la nostalgie, on ne peut qu’apprécier de voir ce titre enfin adapté pour le cinéma, malgré ses très nombreux défauts. Un film de divertissement réussi si on ne veut pas chercher plus loin, mais qui aurait pu promettre bien mieux quand on connaît la matière d’origine.

Acheter Wing Commander en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Wing Commander sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Wing Commander

  • Voir la critique de Wing Commander : Dans l'espace, personne ne vous entend bailler
    20

    Wing Commander - Critique du film par Nicolas L.

    Dans l'espace, personne ne vous entend bailler : Wing Commander, fruit des délires mégalomanes de Chris Roberts, est un véritable navet de dimension galactique. Dialogues débiles,…

En savoir plus sur l'oeuvre Wing Commander