75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Shaan Renaissance : succès pour la souscription

Publié il y a 2 ans par Vincent L.

Le jeu verra le jour...

Lancée le 10 janvier dernier, la souscription pour le jeu de rôle Shaan Renaissance est aujourd'hui un succès. Le palier qui garanti l'impression du livre de base et de ses quatre suppléments est aujourd'hui atteint. La souscription n'est toutefois pas terminée, l'argent supplémentaire récolté permettant désormais de débloquer un certain nombre de bonus. ​La souscription prenant fin au premier avril, le livre de base devrait sortir dès le mois de mai prochain.

Si le prochain palier permettra la commande de nouvelles illustrations, les autres amèneront aux commandes des dés, une carte de l'univers, un écran de jeu, un dossier de personnages, les pouvoirs sous forme de cartes, un jeu de tarot divinatoire et le Trihno, un jeu de société issu du background du jeu. Ces bonus (appelés artefacts) seront envoyés gratuitement à ceux qui ont souscrits à certains packs. Une fois débloqués, ils pourront également être commandés pour les packs ne comprenant pas d'artefact, ou pour les avoir en plusieurs exemplaires. Comme d'habitude dans ce style de souscription, plus ça marche, plus ça devient intéressant.

Pour plus de détails (ou pour souscrire), ça se passe PAR LA.

Pour rappel, Shaan est un jeu de rôle français écrit par Igor Polouchine en 1993 et édité en 1996 par la société Halloween Concept. Toute une gamme avait alors été développée, du supplément de jeu, en passant par le roman et la bande dessinée.

Le jeu se déroule sur Héos, une planète deux fois plus grande que la Terre, aux paysages démesurés, aux climats violemment contrastés, et qui grouille d’une vie foisonnante. On appelle Anthéen tout habitant d’Héos, en référence à l’Anthéos, le dieu créateur cité dans la mythologie Héossienne. Neuf espèces intelligentes ont mêlé leurs arts et leurs cultures pour s’élever mutuellement au sein du continent nord-ouest baptisé Héossie. La magie fait partie de leur quotidien et elle permet de se jouer du temps et des distances. Mais un jour, l’Humain débarque sur ce monde à bord d’un astronef. Déchirant le ciel, brûlant tout sur son passage, il ne tarde pas à faire de cette nouvelle terre d’accueil un enfer pour ses autochtones… Des peuples sont massacrés, des lieux sacrés profanés, des villes colonisées. C’est toute une civilisation ancestrale qui se désagrège peu à peu sous l’influence d’une théocratie écrasante, le Nouvel Ordre, et d’une aristocratie industrielle machiavélique, les Grandes Familles. Deux cents ans plus tard, le pouvoir humain n’est plus ce qu’il était. Les luttes intestines, la corruption et les noyaux de résistance organisés le rendent inopérant au sein des provinces les plus éloignées Seules la capitale et les grandes villes subissent encore l’oppression humaine. L’Héossie renaît peu à peu de ses cendres. Des poèmes, des peintures, des mythes sont exhumés et de nouveau transmis aux nouvelles générations. Aux quatre coins du monde, des aventuriers s’unissent pour bousculer l’ordre établi. Ils viennent en aide aux populations démunies, leur redonnent espoir et ravivent en chacune d’elles la conscience d’appartenir à une grande civilisation… Avec leur Corps, leur Âme et leur Esprit, ils vont changer le monde…

Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »