75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Preview : The Secret World

Publié il y a 5 ans par Sylvain T.

À l’approche d’une beta plus ou moins ouverte, nous avons pu mettre nos mains sur le prochain MMO de Funcom.

En parallèle du lancement de la première phase de beta (les inscriptions se font sur le site officiel), Funcom a souhaité montrer les dernières grandes avancées de son prochain MMO qui reste malgré tout bien mystérieux. Le studio à l’origine de titres comme Dreamfall : The Longest Journey ou d’Age of Conan : Hyborian Adventures souhaite surtout se relancer après deux années plutôt précaires en terme de ressources. Les développeurs ont toutefois montré une mine solide lors d’une présentation d’un peu plus d’une demi-heure qui s’est étalée notamment sur les attributs des différentes classes et sur le système d’instance.

Car les joueurs pourront incarner des personnages dans trois factions n’ayant aucun point commun. Les Illuminati sont par exemple maitres de l’ombre. Spécialisée dans les arts les plus fourbes, elle se terre au sein d’un Brooklyn dévasté, en plein New York. Les Templiers quant à eux, se trouvent à Londres, cette capitale du monde secret réserve bien des surprises pour les joueurs qui choisiront cet attachement. Une chose est sûre, ils sont des soldats et sont particulièrement robustes dès lors qu’il s’agit d’attaquer de redoutables ennemis. La troisième et dernière faction, ce sont les Dragons. Tout aussi manipulateurs que les Illuminati, ils sont de fins stratèges et mettent en avant les théories du chaos afin d’arriver à leur fin.

Vous l’avez compris, cette présentation des factions permet de découvrir un gameplay riche et très évolué. À cela s’ajoute des environnements très réalistes puisque l’époque s’y prête - 2012 - avec une pointe de post-apocalyptique. Plutôt joli, le moteur de The Secret World n’avait cependant pas abattu toutes ses cartes, en témoigne la seconde partie de la démo qui s’intéressait aux instances.

Et en particulier une instance très sombre peuplée de sympathiques morts-vivants. Le développeur nous faisant la démonstration nous proposait de découvrir l’une des features les plus travaillées du moteur graphique. Ici, le joueur devait jouer avec sa lampe torche afin d’éclairer son chemin. Sans cette dernière, on ne pouvait pas y voir grand-chose, c’était le noir total. Mine de rien, même si cette fonctionnalité n’était pas la plus originale qui soit, elle faisait son petit effet dans l’audience et devrait sans l’ombre d’un doute offrir aux joueurs un challenge plutôt conséquent. Notons d’ailleurs que les nombreuses instances prévues d’ici la sortie du jeu en avril prochain pourront se faire seules ou à plusieurs. Tout est une question de choix, lequel ferez-vous ?

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie du fantastique en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »