75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Les Danseurs de la fin des temps : Une Chaleur Venue d'Ailleurs #1 [1975]
Staff (0)-
Membres (3)70
Impatience Bientôt

Dans un million d'années, presque à la fin des temps, l'univers est magique, baroque, somptueusement décadent. Pour les derniers hommes, immortels, tout n'est que jeu. Jeux sexuels qu'aucun tabou ne limite, jeux morbides où la mort n'est jamais définitive. On change la face de la Terre, on joue avec les éléments, avec le temps, on incendie des continents entiers pour la beauté du spectacle. Jusqu'à la fameuse Orchidée de Fer à qui vient l'idée originale de devenir mère ! Son fils Jherek va lui-même se singulariser en tombant amoureux de la belle Amélia, qu'il est allé quérir dans la banlieue de Londres à l'ère victorienne. Fort choquée par la dépravation ambiante, la tendre et pudique jeune femme s'efforce de convertir son soupirant. Mais les compagnons de jeu de Jherek vont pimenter l'affaire à leur façon...

Date de sortie en France : 1er janvier 1975
Titre Original : An Alien Heat
Oeuvre : Les Danseurs de la fin des temps
Thèmes abordés: Science-Fiction , Fantastique , Univers Futuristes / Hightech , Post Apocalyptique , Uchronie , Féerique

Casting de Une Chaleur Venue d'Ailleurs

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Editions de Une Chaleur Venue d'Ailleurs

Acheter Une Chaleur Venue d'Ailleurs en un clic

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (3)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 70
    Au départ, un monde tellement éloigné de notre réalité qu'il est difficile de se l'imaginer, puis apparait Mrs Underwood, véritable stéréotype du XIX siecle, et les repères commencent à se mettre en place.
    J'ai plus particulièrement apprécié le passage où le héros se retouve au XIX siècle, les réactions de Jherek face à certaines situations sont particulièrement comiques.J'ai beaucoup aimé la rencontre entre Jherek, personnage ne connaissant pas la vertu mais incarnant l'innocence même, et Mrs Underwood, modèle de la bienséance qui ne peut que cacher ses émotions.
    En tout cas j'attends la suite acec impatience.
    Lyra
    le 4 juin 2006 07h44
  • 100
    A la fin des temps, la Terre est peuplée de quelques individus devenus immortels et qui n'ont de limites que leurs propres inspirations. Dès lors, ils refaçonnent le monde, ou plutôt leurs mondes, jusqu'à en changer le relief, le climat et les couleurs. Si bien, que l'on est en admiration devant ces spectacles ahurissants, grandioses et flamboyants. C'est ça aussi la vraie magie de M. Moorcock.
    Et puis, apparaît Mrs Underwood comme l'explique si bien Lyra juste avant moi. C'est là que commence l'aventure de Jherek Carnelian qui, comme pour la plupart de ces "danseurs" de la fin des temps, ne connaissant pas la vertu va en faire l'apprentissage à travers différents époques et différentes situations.
    De tout cela, il s'en dégage une bonne humeur. On rit, on s'émerveille. J'ai d'ailleurs apprécié les trois tomes que je les ai lu d'un trait et je recommande fortement cette oeuvre.
    Palouf
    le 16 juin 2007 00h06
  • 40
    Ayant lu La légende d'Hawkmoon avec passion, je voulais me replonger dans les univers de M.Moorcock.

    Personnellement, je n'ai pas accroché. Je me suis donc arrêté à ce premier tome, et c'est bien la première fois que je m'arrête dans un cycle...

    L'univers proposé est très riche, voire trop riche et trop fantasque. Ce n'est qu'un avis personnel, mais je n'y ai pas trouvé le fil conducteur et la cohésion de l'ensemble (c'est un peu normal puisque tout est réinventé).

    Bref, je dirai donc un peu too much pour moi, mais pas complètement mauvais pour autant.
    Nikko
    le 10 mai 2010 21h53

Autres romans de la même oeuvre Les Danseurs de la fin des temps

Informations complémentaires sur Une Chaleur Venue d'Ailleurs

  • Titre (France) : Une Chaleur Venue d'Ailleurs
  • Titre (Royaume-Uni) : An Alien Heat