75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Les Annales du Disque-Monde : Les Zinzin d'Olive-Oued #10 [1998]
Staff (0)-
Membres (1)50
Impatience Bientôt

La manivelle tourne...
Et les diablotins se décarcassent dans la boîte à images.
Car un alchimiste d'Ankh-Morpork a découvert la magie des images animées. Une activité fébrile s'empare d'une colline déserte au bord de l'océan : Olive-Oued.
Du friçon ! De l'aventure!
Avec les étoiles
PP Victor Marasquino PP et PP Delorès de Vyce PP
Et avecque mille éléfants!
Une daibauche de passionne et de grands aiscaliers sur fond d'hystoire tumulte-tueuse :
QUAND S'EMPORTE LE VENT D'AUTANT
Après le pestacle, l'Antre à Côtes de Harga vous attend. Sa cuisine gaz trop gnomique.
Mais les rêves d'Olive-Oued cachent un noir mystère qui menace le Disque-monde.

Date de sortie en France : 19 juin 1998
Titre Original : Moving Pictures
Oeuvre : Les Annales du Disque-Monde
Thèmes abordés: Grands Classiques , Héroïc-Fantasy , Magie / Occultisme , Planet opera , Humour , Humour noir / Fun

Casting de Les Zinzin d'Olive-Oued

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Editions de Les Zinzin d'Olive-Oued

Acheter Les Zinzin d'Olive-Oued en un clic

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (1)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 50
    Sans être un inconditionnel, j'apprécie régulièrement "me faire un petit Terry Pratchett", histoire de rigoler un peu. De manière un peu obsessionnelle, je les lis dans l'ordre, ce qui n'a d'ailleurs aucune importance! Mais voilà, là, j'ai été déçu. Le scenario toujours aussi débile est vraiment moins subtil que d'habitude, les habituelles références drôlissimes à notre propre réalité sont cette fois-ci très lourdingues et l'idée du fonctionnement de la caméra n'est qu'une resucée d'un (excellent) gag de "La première couleur". Bref, au final, on s'ennuie un peu et on ne rigole pas beaucoup...Un accident de parcours j'espère!
    Un âne qui parle d'oreilles
    le 17 juillet 2006 15h15

Informations complémentaires sur Les Zinzin d'Olive-Oued

  • Titre (France) : Les Zinzin d'Olive-Oued
  • Titre (Royaume-Uni) : Moving Pictures