75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Project Zero II : Crimson Butterfly #2 [2004]
Staff (1)85
Membres (0)-
Impatience Bientôt

Moi et Mayu, 2 sœurs jumelles, sont en visite dans leur maison d’enfance. Perdue dans ses pensées, Moi ne voit pas immédiatement que sa sœur est entrainée dans la forêt par un papillon écarlate. Alors qu’elle tente de la rattraper, Moi se retrouve soudain isolée sur une route montagneuse et brumeuse. Elle décide alors de suivre les lumières qu’elle voit apparaître entre les arbres. Mayu de son côté débouche sur une clairière remplie de papillons écarlates. Là, tapi dans le brouillard et les ténèbres, les sœurs découvrent un mystérieux village... Moi et Mayu se retrouvent prises au piège de ce lieu hanté à jamais et doivent échapper à cette malédiction infernale...

Date de sortie en France : 29 avril 2004
Titre Original : Zero: Akai Chō
Oeuvre : Project Zero
Thèmes abordés: Horreur et épouvante , Voyance / Esotérisme , Fantômes et créatures occultes

Critiques du staff de Project Zero II : Crimson Butterfly

Images de Project Zero II : Crimson Butterfly

  • Screenshot 01
  • Screenshot 02
  • Screenshot 03
  • Screenshot 04
  • Screenshot 05
  • Screenshot 06

Plateformes de Project Zero II : Crimson Butterfly

Acheter Project Zero II : Crimson Butterfly en un clic

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Informations complémentaires sur Project Zero II : Crimson Butterfly

  • Titre (France) : Project Zero II : Crimson Butterfly
  • Titre (France) : Zero: Akai Chō
  • Date de sortie officielle (France) : 29 avril 2004