75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Tykho Moon [1997]
Staff (0)-
Membres (3)90
Impatience Bientôt

Le président-dictateur Mac Bee règne sur une colonie lunaire, réplique approximative de Paris, coupée en deux par un Mur de Berlin. Un univers en voie d’effondrement, où la mort rôde. Il y a cette tâche bleue qui grandit sur la nuque du despote, ces tueurs qui déciment toute sa famille et le blocus de plus en plus oppressant de la communauté internationale. Un jour, l’on apprend que Tikho Moon, le 'donneur' providentiel dont les cellules cérébrales compatibles freinèrent la maladie de Mac Bee voilà vingt ans, est vivant. Le dictateur envoie aussitôt ses escouades de miliciens et d’infirmiers à sa recherche. Amnésique depuis vingt ans, Tikho, de son côté, semble avoir tout oublié de son passé.

Date de sortie au cinéma en France : 5 mars 1997
Titre Original : Tykho Moon
Oeuvre : Tykho Moon
Thèmes abordés: Univers Futuristes / Hightech , Hard Science (Futur proche)

Photos & Affiches de Tykho Moon

  • Image 01
  • Affiche 01

Casting de Tykho Moon

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

DVD / Blu-Ray de Tykho Moon

  • Tykho Moon DVD 4/3 1.33 - L.C.J. Editions

    Tykho Moon

    DVD 4/3 1.33 - L.C.J. Editions novembre 2001


    Prix conseillé : 21,00€

Acheter Tykho Moon en un clic

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (3)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • -
    film formidable, bo incontournable.
    ..
    le 20 octobre 2003 02h06
  • -
    L'élégance car Bilal filme avec générosité,liberté et intelligence.
    Il n'y a jamais de vulgarité, ni dans l'humour ni dans l'action. Contrairement à Besson, surtout dans ses derniers films, il n'y a pas de replique au rabais dégoulinante d'un humour entendu et vulgaire. On pense presque à un mixte entre Fellini, Guitry et Truffaut. La continuité des décors n'existe pratiquement pas. Chaque scène a un univers très particulier. Pourtant la naration n'en souffre pas. Preuve que Bilal tient le spectateur par l'esprit. La grande réussite de ce film est d'être fort par son propos et léger à la fois, comme un swing de Fred Astair sur poussière de lune.
    Tanuki
    le 21 septembre 2004 12h14
  • 90
    Quel surprise, d'un abort un peu rustre, ce film ce révèle, avec plus d'attention, comme étant l'un des plus esthétique de ces dix dernière années. Non sans le concours d'acteurs prestigieux de talent qui ont su donné au élan futuriste d'Enki Bilal un echo dans le présent de cette Lune aux accents de désert affectif, mais pas hostile à tout sentiments. Merci à Michel Piccoli pour ça prestation, impréssionante et naïve à la fois. Il met dans son personnage toute la verve qu'il nous a habitue à retrouver dans son travail. Un Bohringer noir et inquiétant. Johan Leysen sombre, empathique, inébranlable rejoignant son personage dans la foi en son art, en la pertinence de son regard sur la lune qui l'a vu naître , à 25 ans. Et plein d'autres rencontre des plus époustouflante. A voir et à revoir, et à rerevoir encore et encore...
    Une bande son sensuelle, une photo digne des plus grands album de BD, Un univers autonome et crédible dans la sobriété faisant pensé à la pureté esthétique d'un Delicatessen, la beauté des personnage en plus et Un Cité des enfants perdus, la clarté d'un jour sec, poussiéreux et permanent.
    gael666
    le 31 octobre 2004 12h21

Informations complémentaires sur Tykho Moon