75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Hellraiser VIII [2005]
Staff (0)-
Membres (1)20
Impatience Bientôt

Cinq amis sont hantés avec Hellworld.com, un jeu d'ordinateur. Ils ne sont pas invités seulement à jouer sur un ordinateur mais aussi à participer à une vraie partie pour un vrai jeu : Entrer dans le monde de Hellraiser.

Date de sortie en France : 1er janvier 2005
Casting principal : Lance Henriksen (Le Centre serveur) , Gary J. Tunnicliffe (Cénobite) , Doug Bradley ( Pinhead) ... ► Casting complet
Titre Original : Hellraiser: Hellworld
Oeuvre : Hellraiser
Thèmes abordés: Créatures imaginaires et fantastiques , Gore

Casting de Hellraiser VIII

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Personnages de fiction de Hellraiser VIII

Acheter Hellraiser VIII en un clic

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (1)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 20
    Cette série aura décidément était reprise à toutes les sauces. A nouveau, un opus essayant de tirer partie de tout les éléments qui avaient ravis les fans des précédents épisodes, mais malheureusement, la magie peine à opérer. La principale raison a cela est que notre cher Pinhead n'est jamais vraiment présent (à croire que Doug Bradley, fatigué d'interpréter ce rôle, n'a signé que pour une semaine). Ce simple fait illustre bien le gros défaut du film qui est d'être totalement hors sujet. Car si l'on retrouve la boite, des références à Lemarchand et quelques apparitions des Cénobites, le scénariste s'est débrouillé pour tout envoyer valser. En effet, étant donné que la boite n'est ouverte qu'à la fin et que la plupart des péripéties sont on ne peut plus oniriques, le film s'écarte totalement du sujet. Ajouter à cela plusieurs incohérences et un jeu très moyen et vous verrez apparaître le fond.
    Artshet
    le 10 novembre 2012 21h36

Informations complémentaires sur Hellraiser VIII

  • Titre (France) : Hellraiser VIII
  • Titre (Etats-Unis d'Amérique) : Hellraiser: Hellworld