75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Prochaine(s) Diffusion(s) à la TV :
- lundi 10 décembre 2018 à 23h05 (RTL 9)
- mardi 11 décembre 2018 à 23h05 (RTL 9)

Voir tous les films diffusés prochainement à la TV

Le Loup-garou : Wolfman [2010]
Staff (1)65
Membres (2)70
Impatience Bientôt

Un homme, de retour dans son Angleterre natale, se fait mordre par un loup-garou. Mi-homme, mi-bête, il est désormais contraint de mener une existence régie par les phases de la lune...

Date de sortie au cinéma en France : 10 février 2010
Casting principal : Anthony Hopkins (Sir John Talbot) , Hugo Weaving (Det. Aberline) , Emily Blunt (Gwen Conliffe) ... ► Casting complet
Titre Original : The Wolfman
Oeuvre : Le Loup-garou
Thèmes abordés: Horreur et épouvante , Loup Garous

Critiques du staff de Wolfman

Bande annonce de Wolfman

La bande annonce de Wolfman est disponible en version originale et en streaming vidéo. Cette bande annonce vous permettra d'avoir une preview de l'histoire et du style du film.

Photos & Affiches de Wolfman

  • Wolfman 01
  • Wolfman 02

Casting de Wolfman

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

DVD / Blu-Ray de Wolfman

Acheter Wolfman en un clic

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (2)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 50
    On peut se plaindre d'avoir encore un énième remake d'un grand classique, c'est vrai. Surtout qu'en général ce genre d'exercice coutumier à Hollywood consiste à vider l'oeuvre originale de son sens (surtout s'il est subversif) pour ressortir un bouillie insipide et vaine. Mais pour ce Wolfman, Joe Johnston nous a concocté une plutot bonne surprise. Certes ce n'est jamais original, ni réellement inspiré, et les acteurs sont tous plus inexpressifs les uns que les autres (à part Hugo Weaving, égal à lui-meme). Mais le film a le mérite d'etre intègre, et fidèle à la légende. Les effets spéciaux, mélange de maquillage et d'image de synthèse, sont appréciable, la photo parfaite pour se plonger dans ce cliché de 19ème siècle anglais, et les scènes de massacre d'une violence sèche à faire oublier les Twilight et autres Momies. A reserver aux fans du genre, ou aux nostalgiques des films d'aventure-horreur un peu old-school.
    Dyoup
    le 17 février 2010 12h20
  • 90
    Ce remake d'un film des années 40 lui est, je vous le certifie, cent fois supérieur. Pour commencer, le casting s'enrichit d'acteurs très talentueux dont Anthony Hopkins (Elephant man, Le masque de Zorro...) et Hugo Weaving (le seigneur des anneaux, V pour Vendetta...). Ensuite, l'histoire a été entièrement retravaillée et bien que certains points soient prévisibles on se laisse totalement embarqué par l'aventure. On retrouvera également des idées reprises d’autres versions en signe de clins d’œil (comme au « monstre de Londres » de 1935). De plus, on retrouve également certains éléments du thème de la belle et la bête au niveau des personnages par exemple (utilisation du triangle ammoureux...). Cela étant, âme sensible s'abstenir, car cette version est extrêmement sanguinolente. Les amateurs de gore risque, donc, d'être aux anges. Cependant, au delà des scènes chargé en tripe et en hémoglobine, un passage est aussi très angoissant (pourtant il n'a rien à voir avec le loup-garou) et peut heurter la sensibilité de certaines personnes bien qu'il soit heureusement court. Sinon, au niveau des effets spéciaux, là où la première version et wolf avaient échoués en nous offrant un loup-garou pas assez animal, où « Van Helsing » et « le loup-garou de Paris » nous avait offert un loup-garou un peu trop numérisé et où « le goût du sang » nous avait offert un loup-garou trop animal, là le monstre est d'un réalisme rarement atteint. En même temps les effets spéciaux ont été supervisés par Rick Baker (qui avait déjà travaillé dans ce type de film en 1981 avec « Le loup-garou de Londres » et en 1994 avec « Wolf »). Un des gros avantages de ce film vient aussi du combat final assez original et bien chorégraphié. Je ne peux, donc, que vous le conseiller fortement bien que la fin soit encore une fois assez prévisible et donc décevante.
    Harts
    le 18 février 2010 13h46

Autres films de la même oeuvre Le Loup-garou

Informations complémentaires sur Wolfman