Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Images de la fin du monde [2020], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 31 août 2020 à 09h00

Déliquescence d’un monde urbain au bout du rouleau !

Trash et décapant, le nouveau roman de Christophe Siebert publié chez le Diable Vauvert ne pourra pas vous laisser indifférent. Images de la fin du monde est une succession d’une vingtaine de chapitres rythmés qui dépeignent un lieu sordide dans un futur très proche : Mertvecgorod en 2025. Mais quel est cet endroit ?

Mertvecgorod est une cité polluée et surpeuplée au sein d’une ancienne république soviétique autonome non loin de l’Ukraine et de la mère Russie. Cette ville tentaculaire est malsaine, dangereuse et dans un de ses quartiers, la Zona, véritable cloaque à l’air libre, errent les pires engeances de l’humanité.

Dans cette dystopie sans espoir, des êtres humains se croisent, se déchirent, s’aiment et se tuent pour former une comédie inhumaine émouvante et gerbante à la fois. Dans ce futur sombre, tout le pire de notre société actuelle est dépeint sans concession et avec un style effilé qui vous remuera les tripes. Christophe Siebert dresse une galerie de personnages haut-en-couleur absolument exceptionnelle, des monstres trop humains, des enfants sans innocence et tant d’autres reflets du pire de notre monde. Vous croiserez ainsi Nikolaï le Svatoj, un homme âgé bodybuildé charismatique oscillant entre chef de secte et terroriste.

L’auteur plonge ses protagonistes dans les profondeurs de Mertvecgorod, ombre qui plane sur les rêves impossibles des habitants. Véritable personnage principal de l’œuvre, la cité se dessine peu à peu, monde gangréné par l’argent, la pollution, la violence et l’individualisme. La RIM, République Indépendante de Mertvecgorod écrase tout ce qui tente de survivre, ceux qui vise trop haut.

Avec une plume acérée, un style cru et un vocabulaire décapant, Christophe Siebert évoque les travers d’une société parfois trop proche de la nôtre : secte, trafic d’organes, VR et ses travers sexuels, snuff, terrorisme, jeunesse perdue, drogue et pauvreté ou encore zoo et combats à mort pour divertir les plus riches. Cette dystopie dépeint le pire de l’humanité qui espère pourtant toujours amour et bonheur. Les situations vécues par les personnages sont parfois extrêmes et malgré la violence de la cité, certains essaient encore de se révolter ou de regagner leur liberté ! L’abject côtoie ainsi l’émotion face à ces destins tragiques bouleversants. Ces chroniques de Mertvecgorod ne vous laisseront pas indemnes.

Cette édition contient des annexes nombreuses pour tout savoir sur la RIM : géographie, histoire, glossaire... Ces informations denses et précises rendent terriblement réelle cette Mertvecgorod dans laquelle nous avons vu tant de personnages se noyer.

La conclusion de à propos du Roman : Images de la fin du monde [2020]

Auteur Nathalie Z.
93

Des chroniques trash d'une cité glauque, polluée et tentaculaires où de pauvres âmes tentent de survivre ! Une galerie de personnages colorés et infames, un style décapant ! Images de la fin du monde est un roman noir d'anticipation pour coeurs bien accrochés ! Christophe Siébert va au bout et nous emporte dans une ville imaginaire pire que tout !

On a aimé

  • L'ambiance crée par le style de l'auteur
  • La galerie de personnages
  • La cité de Mertvecgorod
  • Les annexes au roman

On a moins bien aimé

  • On en veut plus, ce cadre de roman est dément !

Acheter le Roman Chroniques de Mertvecgorod : Images de la fin du monde [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Chroniques de Mertvecgorod : Images de la fin du monde [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter