Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Chaos Ex Machina [2020], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 22 juin 2020 à 09h00

Cyberpunk en novella pour plonger dans une mégacité

Ogmios poursuit sa collection de courts romans au genre bien déterminé. Après l’horreur japonaise de Seppuku de Romain d'Huissier et le très lovecraftien Voyageur Onirique de Guillaume Beck, c’est un polar cyberpunk qui rejoint le catalogue. Chaos Ex Machina est un roman de Jack Machillot qui nous plonge dans une ville tentaculaire glauque, dans du cyberpunk noir pour une enquête saupoudrée de paranormal.

Simmons est un flic pas net, un enfoiré qui tire en permanence sur la corde et défie les règles. Mais cette fois sa hiérarchie, le maire et les affaires internes lui tombent dessus. Il risque la prison et pourtant on lui fait une proposition qui lui éviterait le trou. Simmons est un des rares organiques, aucune augmentation technologique dans son corps. Et chez les flics, les organiques y en a plus ! Or le maire recherche son fils qui a disparu récemment dans un quartier où seuls les organiques sont tolérés. Si l’inspecteur Simmons retrouve le jeune homme, il pourra quitter son poste et se faire oublier des affaires internes.

Voici donc Simmons enquêtant dans les bas-fonds… Dès la fin du premier chapitre, un twist vraiment inattendu relance l’intrigue et change la donne. Le départ bien mené lançait un personnage stéréotypé du genre polar en enquête pour retrouver l’enfant disparu d’un puissant. Dès le chapitre 2, l’enquête se poursuit mais prend une tournure plus originale. Le roman est court et ce format novella ne permet pas de vous en révéler plus sur l’intrigue au risque de vous gâcher la surprise.

Toutefois en fin de roman une bascule vers le surnaturel a lieu : elle est abrupte et un peu maladroite faisant appel au premier roman autoédité de l’auteur, Mission Thucydide. Aucun besoin cependant d’avoir lu cet ouvrage pour suivre l’histoire. Au final, le roman est sympathique par son ambiance cyberpunk bien rendu et une fin originale mais amenée de façon trop brutale.

Chaos Ex Machina est une novella sombre et cyberpunk pour les amateurs du genre ou les meneurs de jeu qui cherchent l'inspiration pour une pertie de Shadowrun

La conclusion de à propos du Roman : Chaos Ex Machina [2020]

Auteur Nathalie Z.
71

Chaos Ex Machina est un roman court de Jack Machillot publié chez Ogmios. Polar cyberpunk sombre au début, l'ouvrage bascule dans le surnaturel pour un final abrupt. Chaos Ex Machina rejoint une collection de poche qui accueille déjà deux romans dans des genres sombres également mais différents. Un format pratique pour cet été !

On a aimé

  • Un format court rapide à lire
  • Un cyberpunk accessible 
  • Une touche de surnaturel
  •  

On a moins bien aimé

  • Une fin amenée abruptement

Acheter le Roman Chaos Ex Machina [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Chaos Ex Machina [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter