Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de société : The Hadal Project [2019], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le mardi 10 mars 2020 à 09h00

Une version 2.0 réussie et un premier scénario prometteur

T.I.M.E Stories est un jeu de société publié par les Space Cowboys qui a marqué un changement dans le milieu du jeu de plateau : d’une part, narratif, il visait l’immersion et se rapprochait du jeu de rôle, d’autre part, il proposait un format nouveau, le scénario jetable, du moins utilisable une seule fois, comme en jeu de rôle soulevant des tollés sur les réseaux pour ensuite être encensé comme un excellent jeu.

T.I.M.E Stories c’est 9 scénarios (Asylum, The Marcy Case, La Prophétie des Dragons, Sous le masque, Expédition : Endurance, Lumen Fidei, Estrella Drive, Frères de la Côte et Madame) aux ambiances très variées et un fil rouge caché, pour le cycle blanc. Manuel Rozoy propose une nouvelle version du jeu pour l’entrée dans le cycle bleu, T.I.M.E Stories Révolution qui s’ouvre sur The Hadal Project, premier scénario et boite de base. Ce nouvel opus est donc un jeu indépendant. A noter que les scénarios de ce cycle peuvent se jouer dans n’importe quel ordre et qu’il existe des petites boites pour étoffer la vie de vos agents entre deux missions. 

Pour en savoir plus sur l’univers T.I.M.E Stories, un roman est sorti chez Bragelonne : le dossier Heiden.

Le pitch :

Un nouveau cycle de missions : les règles du jeu ont changé ! L’Agence protège toujours l’humanité et la trame temporelle.

N.T. 2099 : Alors qu’un terrifiant virus dévaste la population mondiale, une base scientifique plongée dans les abysses océaniques effectue une étrange découverte qui pourrait bien changer le présent et l’avenir de l’humanité. Une enquête en profondeur pour percer les secrets du projet Hadal.

Ce scénario est de Melissa et Kevin Delp, développé par Manuel Rozoy et illustré par Looky, le premier dessinateur à signer un deuxième opus. Un excellent scénario immersif à tendance SF oppressante dont je ne parlerai pas plus pour vous en laisser la primeur, mais si vous avez aimé Abyss, Sphère ou encore les émission de Cousteau, vous aimerez !

Le matos :

Matériel de très bonne qualité pour le prix, fini les dés remplacés par les cristaux. Fini le plateau blanc pour poser le matériel. Attention tout de même aux petits jetons cartonnés fins et facilement perdus si on n'y prend pas garde. Le livret de règles est explicite et les cartes superbes. 

Alors ce cycle bleu commence-t-il bien ?

Cette nouvelle mouture de T.I.M.E Stories est modernisée et simplifiée pour favoriser l’immersion et la narration. Le scénario ne sera pas dévoilé ici, nous aborderons l’aspect règles du jeu seulement mais sachez que vous passerez un moment palpitant en étudiant le projet Hadal. Les rôlistes pourront trouver qu’il est un peu dirigiste mais l’ambiance est bien rendue et l’intrigue bien conçue.

Les agents utilisent toujours des réceptacles afin de préserver la trame temporelle et l’humanité mais désormais un seul run est possible. Ils utilisent une substance appelée l’Azrak qui permet des séjours temporels prolongés et préserve la santé des réceptacles. Une véritable révolution et des sensations de jeu différente : finis les runs répétitifs et les tours de jeu ! Les agents agissent simultanément, le rythme est plus soutenu, plus tendu.

L’Azrak est représenté par des gemmes obtenues en début de partie et qu’il faudra dépenser avec parcimonie. Un agent n’ayant plus d’Azrak sera désynchronisé. Si tous les agents sont désynchronisés, la partie est évidemment perdue !

Attention à n'ouvrir les paquets de cartes que lorsque c'est demandé dans les règles !

Mais quels sont d’ailleurs ces nouveaux agents ?! Chae-Rin Park est une plongeuse professionnelle qui préfère l’eau à la terre ferme. Jabari Jackson est responsable de la sécurité au sein du Projet Hadal. Antonio Mancini est un excellent  pilote et le mécanicien du groupe. Enfin, Karia Ivanova, vidéaste, a été recrutée pour suivre l’avancement du projet mais elle a aussi d’autres talents. Deux hommes, deux femmes pour cette équipe cohérente du cycle bleu. Leur look futuriste cyberpunk est plutôt sympa et rappelle la saison deux de Pandémie Legacy

Avec ses règles plus simples et plus fluides, T.I.M.E Stories Révolution modifie le mode de voyage dans le temps tout en allant plus loin dans la narration et l'interaction des personnages avec leur environnement. L’absence de dé ravira les anti-hasard ! Une nouvelle mouture réussie !

La conclusion de à propos du Jeu de société : The Hadal Project [2019]

Auteur Nathalie Z.
88

The Hadal Project ouvre le nouveau cycle des scénarios de T.I.M.E Stories et surtout propose de nouvelles règles, plus fluides et plus immersives, sans le hasard des dés et avec une gestion différente des actions. Une nouvelle version agréable et réussie pour un scénario oppressant aux créatures étranges. A noter une boite de base autonome et moins chère que la version initiale !

On a aimé

  • Fluide
  • Immersif
  • Malin
  • Inutile d'avoir jouer aux scénarios du cycle précédent
  • Moins cher que la version d'origine

On a moins bien aimé

  • Jeu à scénario non rejouable

Acheter le Jeu de société T.I.M.E Stories : The Hadal Project [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de T.I.M.E Stories : The Hadal Project [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de T.I.M.E Stories