Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Impact #3 [2016], par Frédéric M.

Avis critique rédigé par Frédéric M. le dimanche 15 décembre 2019 à 09h00

Les promesses n'engagent que ceux qui les croient...

Et Henry Palace, dit Hank, dit Stretch, croit aux promesses qu'il a faites : la promesse de résoudre des enquêtes, la promesse de protéger sa petite soeur... Mais la protéger de qui et de quoi, alors que l'humanité s'apprête à être détruite par la course d'un astéroïde qui viendra percuter la Terre dans cinq jours ?

Après Dernier meurtre avant la fin du monde et J-77, Impact (en anglais "World of Trouble", qu'on peut traduire littéralement par "monde d'emmerdes"), nous présente la dernière (en)quête de l'éphémère inspecteur Palace. Ephémère, car sa promotion ne dura que le temps où la police envoya les petits patrouilleurs dans les bureaux des detectives quand ceux-ci désertèrent à l'annonce de la fin du monde. Depuis, la police a fermé - même celle qui était encore maintenue dans le tome précédent - et ceux qui n'ont pas cedé à la panique se sont simplement retiré du monde, attendant. Car y a-t-il quelque chose d'autre à faire qu'attendre ? Pour Palace, la réponse est claire, et affirmative : malgré la sécurité de la ferme qu'il a rejointe à la fin du tome 2, il ne peut se résoudre à y rester (malgré des collègues sinon amis et une femme qui l'aime - au moins pour ces quelques dernières semaines). Un seul être vous manque et tout est dépeuplé, et pour Palace, c'est sa soeur Nico dont l'absence rend tout insupportable. Nico qui l'a sauvé durant les événements de J-77, Nico qui lui explique avec toute la conviction du monde qu'elle va empêcher la catastrophe et qui donc est partie sauver le monde avec allez savoir qui.

Palace abandonne donc sa relative sécurité et se lance dans une mission dérisoire : protéger sa soeur alors que le monde est condamné. Il va croiser une foule de gens sur cette route à travers les Etats-Unis et peut-être, trouver la paix (et l'on en restera là dans le cadre de cette critique tant il serait regrettable de divulgâcher l'intrigue conclusive de ce tryptique).

En lisant la fin de J-77 se profilait un monde à la Mad Max où des hordes de pillards motorisés ravageraient tout sur leur passage. Ben H. Winters évite cet écueil caricatural avec élégance et loufoquerie : sa galerie de personnages reste originale et crédible, et rappelle John Irving par ses côtés "extraordinaire dans la banalité". L'ensemble reste crédible, touchant, humain et chaque havre de paix pourrait être le dernier - mais Palace conserve une raison de vivre qui l'oblige à aller de l'avant : retrouver sa soeur (et bien sûr résoudre des enquêtes criminelles).

Il ne faut pas être grand clerc pour sentir que tout cela finira mal, très mal. La force du récit réside dans cette retranscription lente et efficace d'un espoir qui s'amenuise, des épaules qui s'affaissent chez le lecteur et pourtant... pourtant on veut aller au bout, car chaque instant mérite d'être vécu, lu.

La conclusion de à propos du Roman : Impact #3 [2016]

Auteur Frédéric M.
98

Impact conclut la trilogie des Dernier meurtre... avec la sombre profondeur d'un vrai roman noir. A lire en espérant que la fin du monde tardera encore un peu.

On a aimé

  • Le cliché de Mad Max évité;
  • L'originalité des personnages rencontrés;
  • L'arc narratif qui court sur les trois tomes.

On a moins bien aimé

  • Palace récupère de ses blessures aussi vite que Wolverine.

Acheter le Roman Dernier meurtre avant la fin du monde : Impact #3 [2016] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Dernier meurtre avant la fin du monde : Impact #3 [2016] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Dernier meurtre avant la fin du monde