75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Dernier meurtre avant la fin du monde #1 [2013], par Frédéric M.

Avis critique rédigé par Frédéric M. le dimanche 17 novembre 2019 à 14h00

Noir comme le désespoir

Dans un bon thriller, plus que le mystère, ce qui prime, c'est l'ambiance.

Concevoir un whodunnit, imaginer un mobile et un modus operandi tordus pour balader le lecteur, finalement, relève de la base. L'originalité d'une enquête policière résidera dans le cadre particulier où elle se déroule, permettant au lecteur de découvrir autre chose qu'une simple affaire criminelle. Mélodie pour un meurtre et sa canicule, True détective et ses bayous, Fargo et sa neige (liste non-exhaustive) illustrent chacun à leur manière ce pré-requis.

Dernier meurtre avant la fin du monde fait partie de ces ouvrages qu'on aurait aimé commencé à lire sans même en connaître le titre, tant le premier chapitre nous plonge dans l'ambiance en nous décrochant la mâchoire, telle une immersion soudaine dans un bain glacé (et un peu crade, il faut bien l'avouer). Sa présence dans ces colonnes tient évidemment à son cadre d'anticipation apocalyptique : la fin du monde, une vraie qui tâche et va tout détruire, est annoncée et cette mort suspendue au-dessus de l'humanité telle une implacable presse hydraulique de Damoclès va tout colorer de son ombre.

Une fois ce postulat posé, la question se pose : pourquoi vouloir élucider une mort "mystérieuse" qui a tout l'air d'un suicide - dans un contexte où tout le monde met fin à ses jours face à l'néluctable ? Le personnage principal de ce thriller va s'atteler à cette enquête, envers et contre tous - de toute façon, il n'a rien d'autre à faire. Et puis il a toujours voulu être policier, ce métier et son exercice constituent donc sa raison de vivre : renoncer, ce serait mourir.

C'est donc un vrai roman noir, sur une base d'anticipation catastrophe, avec un flic désabusé mais tenace, une jolie fille, et une musique de fond qui nous serine que tout cela va mal finir - et pour cause. L'enquête est palpitante, les personnages bien campés et les multiples intriguent secondaires donnent envie de lire la suite (deux autres tomes dans cette mini-série). L'adaptation en série télé a un temps été envisagée, mais reste aujourd'hui au point mort.

La conclusion de à propos du Roman : Dernier meurtre avant la fin du monde #1 [2013]

Frédéric M.
85

Dernier meurtre avant la fin du monde aurait pu reste un thriller mineur avec une bonne idée mal exploitée : c'est au contraire un vrai bon bouquin offrant une réflexion sur nos motivations à vivre et survivre. A découvrir d'urgence.

On a aimé

  • L'écriture
  • L'ambiance
  • Les personnages

On a moins bien aimé

  • Le cliffhanger autour des intrigues secondaires

Acheter le Roman Dernier meurtre avant la fin du monde #1 [2013] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Dernier meurtre avant la fin du monde #1 [2013] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Dernier meurtre avant la fin du monde