75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Célestopol [2019], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 10 juin 2019 à 09h00

Cité lunaire, mystérieuse et merveilleuse

Bienvenue voyageur à Célestopol, la ville lunaire, la cité du duc Nikolaï ! En quinze nouvelles, tu découvriras la magnificence et quelques-uns des secrets de Célestopol, joyau de l'Empire russe.

Notre arrivée sur la Lune suit celle d’Anton, un jeune homme qui, chanceux, a obtenu un ticket pour Célestopol contre la promesse d’un article couvrant la fameuse course de dirigeables lunaire. Il vit alors son premier alunissage et découvre le charme du clair de Terre. Il avait toujours rêvé de cette destination comme bon nombre de terriens. Il rencontre d’ailleurs la jolie et pétillante Tuppence Abberline, qui travaille pour le duc Nikolaï. Cet homme est le maître suprême de Célestopol, il a une réputation de cruauté et de décadence mais peu de gens l’ont vraiment rencontré. C'est le personnage le plus intrigant de l'oeuvre et sûrement le mieux écrit. Nous commençons ainsi en parallèle à suivre ses deux jeunes gens, le journaliste cynique et la jeune femme amoureuse du mauvais bougre. Puis la nouvelle s’achève laissant un petit goût d’inachevé quand on comprend que le roman est un recueil de textes autour de Célestopol et non une intrigue suivie classique. Deux pages plus tard, on est de nouveau conquis par le nouvel aspect de la cité lunaire qui est développé. Les nouvelles s’enchainent, on retrouve certains personnages qui traversent plusieurs histoires comme justement Tuppence, ou d’autres personnages plus surprenants comme un ours parlant et son amie mercenaire. Trésor archéologique perdu, extraction du sélénium qui fait la prospérité et le malheur de Célestopol avec des usines souterraines, brume étrange, architecture digne de Saint-Petersbourg, vin lunaire et maison close d’automates… Des intrigues passionnantes sur des thèmes variés qui offrent un tableau dense de la cité.

La nouvelle Fly me to the moon est à l’origine de ce livre. Parue initialement dans un recueil intitulé Gentlemen mécaniques, elle a fait comprendre à l’auteur le potentiel de la cité lunaire. Emmanuel Chastellière réussit ici en quelques textes à aborder divers aspects de la vie dans la cité, de la beauté du lieu à ses tréfonds infâmes. Son style est fin, riche et vous immerge dans les différentes atmosphères de la ville, du luxe décadent aux bas-fonds sordides. Injustice, manigances, anarchie et terrorisme d’une belle époque fantasmée ont ainsi également leur place sur la Lune. Le lecteur découvre les sombres aspects de la richesse d’une mégalopole ultramoderne, s’émeut des tragédies des habitants et s’émerveille de la beauté des bâtiments de cette ville aux mille facettes.

La conclusion de à propos du Roman : Célestopol [2019]

Nathalie Z.
91

Célestopol est presque plus une anthologie qu'un roman, pour découvrir une cité lunaire grandiose et vivante entre décadence et magnificence. Au fil des chapitres constituant autant de nouvelles parfois liées, Emmanuel Chastellière dépeint avec poésie et tragique russe la merveilleuse ville de Célestopol et reussit à rendre ce lieu imaginaire presque réel. Les personnages que nous y croisons sont attachants et leur destin semble inéluctable en particulier celui du mystérieux duc Nikolaï, intrinsèquement lié à la ville lunaire. Plongez avec délice dans les méandres d'une cité extraordinaire à la technologie steampunk et à l'architecture flamboyante.  

On a aimé

  • Un décorum somptueux 
  • Un guide dans chaque recoin de la cité pour autant de destins tragiques
  • Un des meilleurs romans steampunk récents

On a moins bien aimé

  • Ne vous attendez pas à un roman classique avec une seule intrigue en fil rouge. 

Acheter le Roman Célestopol [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Célestopol [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+