Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du recueil de nouvelles : Célestopol 1922 [2021], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 26 avril 2021 à 08h00

Retour glorieux dans la Cité lunaire

Bienvenue voyageur à Célestopol, la ville lunaire, la cité du duc Nikolaï ! Si tu as déjà découvert la magnificence et quelques-uns des secrets de Célestopol, joyau de l'Empire russe, tu seras ravi de savoir qu’il est désormais possible d’y revenir. Si tu n’as jamais osé franchir les portes de cette cité exceptionnelle, aucun souci, tu peux commencer ton voyage à partir de Célestopol 1922. Ce recueil de nouvelles fait suite au précédent mais reste tout à fait indépendant. Que tu aies l’âme tragique ou aventureuse, tu trouveras dans la poésie fantastique de cette ville slave de quoi rêver !

Célestopol 1922 contient une carte réalisée par Olivier San Filippo et 13 textes entremêlés d’Emmanuel Chastellière vous invitant à visiter l’élégante cité lunaire. Ce décor uchronique somptueux est mis en image par Marc Simonetti sur une couverture délicieusement onirique.

Célestopol, cité lunaire de l’empire de Russie, est la ville de toutes les magnificences et de toutes les démesures. Dominée par un duc lui-même extravagant, mégalomane et ambitieux, elle représente, face à une Terre en pleine décadence, le renouveau des arts et la pointe du progrès technologique grâce au sélénium. Des canaux brumeux à l’architecture flamboyante du palais, Célestopol impressionne et envoute. 1922 est une année une peu folle pour la ville du duc Nikolaï, cet homme bien décidé à défier le cours du temps.

Toungouska est la première nouvelle de ce recueil. Nous sommes en janvier 1922, la mercenaire Arnrùn et l’ursidé Wojtek arpente la Sibérie enneigée. Le retour sur Terre parait presque irréel à la jeune femme, Wojtek lui trouve la forêt qu’il traverse bien étrange mais les deux mercenaires ont une mission pour le compte du duc lié à un sombre événement de 1908. Après cette mise en bouche qui permet à ceux qui n’ont pas lu le premier recueil de cerner un peu mieux les objectifs du duc et de ses adversaires, nous voici dans l’atmosphère d’un bistrot à la mode de Célestopol. Ici des automates vous servent le café sur fond de musique classique. La foule de l’établissement échange autour des titres du journal du jour. Il est facile de se laisser influencer par le faste des lieux, par ce futurisme typique de la cité lunaire.

Mais Célestopol évolue, une augmentation des salaires vient d’être voté et les militants ont l’espoir d’une vague de changement… jusqu’à une vague d’accident et des licenciements à la chaine. La colère gronde mais ces ouvriers sans travail peuvent-ils vraiment bloquer une ville telle que Célestopol ?! Qui se souvient encore des grèves de 1919 ?

La cité lunaire a mille facettes, elle est riche en mirages et en merveilles. Vous y suivrez Ajax le domestique du Duc qui accueille des sportifs venus pour les championnats du monde de patinage de 1922, ou encore un père, ses deux filles et leur automate qui ressemble à la mère disparue. Vous pourrez assister à une vente aux enchères, à des courses hippiques, à un tournoi d’échec surprenant ou à une représentation exceptionnelle lors d’une soirée à l’Opéra. Vous y croiserez aussi des personnalités comme Howard Carter fraichement débarqué d’Egypte, Anastasia ou même Marie Curie !

Avec ce second recueil, Emmanuel Chastellière enrichit cet univers aux accents verniens et à l’onirisme élégant. Si l’auteur nous ramène sur Terre le temps d’une nouvelle, il nous offre aussi la possibilité de retrouver des personnages déjà croisés, comme le duo de mercenaires Arnùn/Wojtek. Puis les récits s’enchainent et Célestopol prend vie, plus éclatante et plus dense encore. Des bas-fonds au plus luxueux appartement du prince de la Lune, la visite est rythmée et passionnante. La carte qui accompagne le roman rend plus réelle encore la cité et offre la possibilité de transvaser cette ville magique en setting de jeu de rôle (des jeux comme Nautilus ou SteamShadows proposent des systèmes de règles adaptés à ce type d’univers). Les décors steampunk, les nouveaux protagonistes et ce fil rouge ténu qui lie les nouvelles entre elles, tout est parfaitement huilé. Emmanuel Chastellière maitrise son style. Impossible de ne pas tomber amoureux de la cité lunaire !

Dans ce cadre uchronique qui touche au merveilleux scientifique, des thèmes forts sont évoqués telless les conditions de travail ouvrières, la place des femmes dans cette société, l’humanité des machines ou encore la pression géopolitique sur les colonies de la part d’empires affamés. La plume de l’auteur est parfois mélancolique et tragiques sont souvent les destins de ceux qui viennent tenter leur chance à Célestopol.

Bonus :

Vous trouverez sur la page de l'éditeur une nouvelle gratuite, Une Nuit à l'Opéra Romanova

Et un wiki a été développé pour en savoir plus sur ce passionnant univers !

Bonne découverte de Célestopol !

La conclusion de à propos du Recueil de nouvelles : Célestopol 1922 [2021]

Auteur Nathalie Z.
91

Anthologie publiée chez HSN, Célestopol 1922 brosse avec finesse le portrait d’une ville sublime et mystérieuse et de ses habitants, du paria au prince. Abordant avec profondeur des thèmes engagés, les nouvelles au style élégant s’entremêlent pour donner vie à une entité entre science et magie. Emmanuel Chastellière poursuit ici le voyage merveilleux que nous avions commencé avec Célestopol, qui situe ses récits quelques années plus tôt. Célestopol 1922 peut toutefois se lire seul.

 

On a aimé

  • Le somptueux décor steampunk slave
  • La variété des thèmes développés
  • La galerie de personnages
  • Les automates
  •  

On a moins bien aimé

  • Rien à redire, ce recueil de nouvelles vous transportera bien loin, là haut vers le Duc et ses intrigues

Acheter le Recueil de nouvelles Célestopol 1922 [2021] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Célestopol 1922 [2021] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Célestopol

  • Voir la critique de Célestopol [2019] : Cité lunaire, mystérieuse et merveilleuse
    91

    Célestopol [2019] Critique du roman par Nathalie Z.

    Cité lunaire, mystérieuse et merveilleuse : Célestopol est presque plus une anthologie qu'un roman, pour découvrir une cité lunaire grandiose et vivante entre décadence et ma…
    Temps de lecture : 2 mn 50