75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Les Hommes aux masques d'argent #3 [2019], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 15 avril 2019 à 09h00

Des hommes aux masques d'argent et un Versailles puant !

Troisième volet de la saga d’aventures historiques du Livre de raison, les Hommes aux masques d’argent de David Glomot nous permet de retrouver les héros que nous avions laissés en mauvaise posture en fin du premier tome. Flirtant avec le surnaturel et surtout jouant des croyances et superstitions de l’époque, l’auteur s’amuse avec ses personnages qu’ils promènent encore dans mille lieux à la recherche de mystères anciens ou simplement d’un bonheur simple et mérité.

Mais revenons sur le début de la saga : nous sommes en 1666. Padraig est roux, irlandais, très grand et très costaud mais surtout enfermé dans les geôles anglaises d'un chasseur de sorcière et rumine la mort de sa douce qui avait le malheur de pratiquer le sabbat. Padraig porte un nom de famille espagnol : Muricellos, comme un célèbre conquistador. Son nom est son héritage et sa porte de sortie du cachot. Tull le responsable de la prison, ancien corsaire, a lu le journal de Muricellos le vieux et décide d'envoyer Muricellos le jeune à la recherche de ce journal et, par là même à la recherche d'un trésor incommensurable. Dans sa quête, il se liera d’une amitié indéfectible avec un affranchi Jethro et une prostituée Lizzie. Leur aventure les verra se séparer dans la douleur suite à l’incendie de Londres… Le tome 2 nous plonge dans le fameux passé de Muricellos l’ancien, une plongée dans l’univers des premiers conquistadors, la traversée d’un enfer en terra incognita.

Les années ont passé, Padraig a laissé Jethro et Lizzie désormais parent d’un garçon à l’abri aux Pays-Bas et a filé à l’aventure désireux d’avoir une vie aussi épique que ses ancêtres. Réfugié à Amsterdam, le couple a une vie plus rangée, discrète mais loin des espoirs de Lizzie. Son fils métisse Paddy a grandi et découvre les lettres de son parrain irlandais qu’il admire, Jethro est limité à certains emplois du fait de sa couleur de peau, la vie n’est pas facile tous les jours. Mais cette sécurité toute relative est remise en cause par l’arrivée d’un ignoble individu dont le nez est recouvert d’un masque d’argent. La fuite sera inévitable et les conduira jusqu’à Versailles en 1680 dans la fange tout près des fastes de la Cour française. Padraig lui croisera également un homme au masque en argent, un homme également très dangereux.

Les aventures continuent pour nos héros rythmées et sans concession dans un contexte si vivant qu’on s’y croirait. David Glomot réussit à faire prendre vie l’ambiance sournoise de Versailles, toute la corruption et l’hypocrisie qui habitent ce lieu mythique. Arnaques, superstitions, complots et trahisons attendront nos amis. L’auteur malmène ses personnages dont les rêves s’effondrent  et les place dans la grande histoire par la petite porte. Son écriture est plus fluide, plus acérée et terriblement réaliste.

La conclusion de à propos du Roman : Les Hommes aux masques d'argent #3 [2019]

Nathalie Z.
93

Ce troisième volet du Livre de raison est toujours aussi bon : nous y retrouvons les héros du premier tome, Jethro l'affranchi, Lizzie la courtisane et Padraig l'aventurier. Mais David Glomot ne ménage pas ses personnages : fini la planque aux Pays-bas, il faut fuir. Bienvenue à Versailles si rutilante et si sale en même temps. Complots, corruptions et trahisons les attendent. Alors que Padraig poursuit sa quête d'aventures entre prêtre malsain et pirates, Lizzie et Jethro aimeraient une vie digne pour leur fils dans un monde plein de préjugés et de croyances. Avec une plume acérée, l'auteur fait prendre vie à une époque souvent fantasmée où les rêves se brisent et les superstitions enflamment les esprits. 

On a aimé

  • La reconstitution vivante d'une époque avec des sorcières, des pirates et des conspirateurs
  • Des personnages denses 
  • Des aventures mouvementées et leur lot de conséquences
  • L'auteur flirte habilement avec le surnaturel

On a moins bien aimé

  • Il faut évidemment avoir lu les deux premiers tomes, enfin techniquement le premier.

Acheter le Roman Le Livre de raison : Les Hommes aux masques d'argent #3 [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Livre de raison : Les Hommes aux masques d'argent #3 [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le Livre de raison