75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Le Voyageur Onirique [2018], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 25 mars 2019 à 09h00

Plongée dans la folie...

Le voyageur onirique est le premier roman sorti chez les éditions Ogmios dont nous vous avions parlé en début d’année. Il s’agit d’une œuvre fantastique, véritable hommage à Howard Phillips Lovecraft. Ecrit par Guillaume Beck, ce roman reprend les codes de la nouvelle lovecraftienne : étrangeté, description malsaine, livre impie, créatures horrifiques, réalité impossible...

Un étudiant de l’université de Miskatonic à Arkham, dont nous ne saurons pas le nom, assiste le professeur Herbert West dans ses recherches. Curieux d’en savoir plus sur l’obsession de son mentor pour les Grands Anciens, il le questionne mais toutes les questions sont-elles bonnes à poser ?!

Il se retrouve alors à feuilleter un livre qui le plongera dans le plus grand effroi. Après cette étape, le professeur l’embarque dans sa mission impliquant un shoggoth entre autres. Sans en révéler davantage, notre étudiant va se retrouver perdu entre cauchemar et réalité, se froisser avec sa compagne, faire une visite à l’asile d’Arkham entre autres et même être accusé de meurtre… Il plonge dans la folie et ne sait plus dissocier le réel de l'hallucination, manipulé par des entités qui le dépassent, entraînant le lecteur avec lui...

Avec un style qui se veut hommage au maitre de Providence, Guillaume Beck réussit un roman court dans la lignée des nouvelles lovecraftiennes classiques. Les fans d'Howard Phillips Lovecraftet/ou de L'Appel de Cthulhu n’auront pas de surprise mais auront plaisir à retrouver des éléments de la mythologie ainsi que les contrées du rêve. Quelques longueurs entachent parfois l’histoire qui reste oppressante et perturbante à souhait. Certaines scènes sont particulièrement réussies comme la dispute violente entre les deux amants après que l’étudiant ait avoué son ressenti devant les peintures de sa douce. Ce roman fantastique mérite une petite place au milieu des nouvelles de Poe, des contes de Maupassant et du Necronomicon

La conclusion de à propos du Roman : Le Voyageur Onirique [2018]

Nathalie Z.
83

Le Voyageur Onirique est un roman fantastique de Guillaume Beck publié aux éditions Ogmios dans la lignée des nouvelles d'Howard Phillips Lovecraft. Véritable hommage au maître de Providence, ce récit dépeint la plongée dans la folie d'un étudiant du professeur Herbert West, un savant obsédé par les Grands Anciens. Entités cosmiques, cauchemars et hallucinations entraîneront le jeune homme jusqu'à l'asile d'Arkham. Une ambiance et un style qui plairont assurément aux fans d'HPL !

On a aimé

On a moins bien aimé

  • A ne pas mettre entre toutees les mains...

Acheter le Roman Le Voyageur Onirique [2018] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Voyageur Onirique [2018] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+