75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du comics : Mort pendant trois jours #1 [2018], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 29 octobre 2018 à 09h00

Du polar fantastique et démoniaque...

J’adore l’ambiance qui se dégage du jeu de rôle Hellywood, du polar noir avec des démons dedans, et bim : Cullen Bunn écrit une histoire qui aurait pu s’y dérouler.

Etats-Unis, 1919 : le gouvernement interdit la vente d’alcool. Commence alors pour plus d’une dizaine d’années une période marquée par le développement de gangs spécialisés dans le trafic de « booze ». Au plus fort de la Prohibition, ces gangs qui s’enrichissent sur le vice des autres luttent entre eux pour le pouvoir. Comme dans la véritable Histoire américaine, la mafia a provoqué une guerre ouverte qui a inondé les rues de sang. Mais, à l’insu de la population, une puissance plus sinistre encore contrôle les cartels du crime se servant de la cupidité, de la luxure et de la gourmandise pour alimenter un commerce encore plus lucratif : le trafic d’âmes mortelles.

Une vendetta ancienne oppose deux familles démoniaques mais un accord fragile pourrait mettre fin à ce conflit terrible. Evidemment, cet accord n’est pas au goût de tout le monde, et le comptable démoniaque chargé de s’assurer du bon déroulement des opérations disparait à quelques jours de la finalisation. Alphonse « Big Al » Aligheri, un des deux patrons infernaux de la pègre n’a plus confiance en ses propres démons et confie l’enquête à un simple humain, Eddie. Ce dernier n’est toutefois pas un simple mortel, il est déjà mort pendant trois jours. Avec son corps portant les cicatrices de ses nombreuses transactions démoniaques, Eddie n’a que quelques jours pour retrouver la trace du démon enlevé. Quelques jours avant que les deux familles ne recommencent à s’entretuer faisant des dommages collatéraux au passage… Mais la malédiction d’Eddie le poursuit, il revient de la mort mais jamais tout à fait indemne. Les choses iraient tellement mieux s’il arrêtait de se faire tuer et si son ancien amour daignait lui parler…

Meurtres, damnations et femme fatale, ce polar noir fantastique est tout simplement jouissif. Dès la scène d'introduction, le ton est donné. L'ambiance est sombre, c'est bien du polar, dans les années 30. Le noir est un genre très esthétique et codifié. Les dessins de Brian Hurtt avec des traits cisaillés renforcent le côté badass des mafieux, la colorisation tirant sur le sépia avec du rouge sanglant de Bill Crabtree renforce l'atmosphère dangereuse et démoniaque. The Damned démarre très bien et il faudra suivre cette série avec attention, notamment si vous aimez les romans de James Ellroy (le Dahlia noir, L.A.Confidential) ou les comics d'Ed Brubaker (Fatale, The fade out). 

La conclusion de à propos du Comics : Mort pendant trois jours #1 [2018]

Nathalie Z.
91

The Damned est une série de comics américain de Cullen Bunn (Avengers et DeadPool notamment) et Brian Hurtt (The sixth gun). Ce premier tome, mort pendant trois jours, pose le décor et l'ambiance grâce à un dessin effilé et une colorisation réussie. Nous sommes dans un polar noir fantastique sombre et violent. Eddie, un mortel pas comme les autres, est chargé d'une enquête délicate par un des parrains démoniaques de la pègre. Meurtres, trahison et femme fatale, cette bande dessinée ravira les fans du genre noir.

Que faut-il en retenir ?

  • Colorisation qui met en exergue la violence et le fantastique
  • Un polar noir démoniaque
  • Un héros badass blasé

Que faut-il oublier ?

  • Pour un public averti

Acheter le Comics The Damned : Mort pendant trois jours #1 [2018] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de The Damned : Mort pendant trois jours #1 [2018] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+