75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de société : Uchronia [2012], par Maxime C.

Avis critique rédigé par Maxime C. le jeudi 3 janvier 2013 à 10h09

Dinochronia

Bienvenue dans Uchronia, la cité des merveilles. Ici les dinosaures n’ont pas disparu et les temples à colonnes qui se dressent rappellent que ses habitants sont les dignes héritiers de l’Antiquité telle que nous la connaissons. Alors que les explorateurs négocient les trésors de lointaines contrées avec les marchands, les ouvriers mêlent leurs cris à ceux des dinosaures sous l’œil exigeant des maîtres d'œuvre, et tous concourent à faire surgir la grandeur d'Uchronia du cœur de la jungle.
Vous incarnez le patriarche d’une grande maison de la noblesse uchronienne en lutte avec les autres  maisons qui, grâce à leur immense fortune, bâtissent la ville, l’enrichissent de constructions nouvelles et rivalisent pour gagner les faveurs du peuple.
Celui qui sera le plus puissant deviendra le maître incontesté d’Uchronia.

Uchronia titre

Un matériel très «Chudyk »

Les deux précédents jeux de Carl Chudyk (Innovation et Gloire de Rome) étaient munis de cartes et de plateaux individuels permettant de positionner ses cartes sur les différents bords, et Uchronia n’échappe à la règle. Chaque joueur possède un plateau Domaine qui sert à la fois de plateau individuel pour positionner ses cartes, mais également d’aide de jeu claire et synthétique. On trouve également des cartes en deux types de format : Carré pour les bâtiments que l’on doit construire, et rectangulaire pour les cartes qui servent, selon leur positionnement sur le plateau individuel, de ressources, d’activités ou d’actions. Le tout est rangé dans une boîte au format carré très joliment illustrée, un peu plus petite que celle de King of Tokyo.

Les illustrations sont plutôt bien réussie et particulièrement celle de la couverture qui est magnifique, mais dépaysante par le choix d’intégrer les dinosaures au temps des romains. Que l’on aime ou non ce parti pris, Uchronia est avant tout un jeu basé sur une mécanique qui nous fait rapidement oublié le thème.

Uchronia boite de jeu

Uchronia ne s’est pas construite en un tour !

A la tête d’une grande maison de la noblesse uchronienne, le but de chaque joueur est d’obtenir avant les autres un quota de points de victoire définit en fonction du nombre de joueurs. Ces points s’obtiennent principalement en construisant des bâtiments, mais également en ayant le monopole d’une ou plusieurs activités.

A son tour de jeu, un joueur a le choix entre jouer une carte de sa main pour en appliquer son action, jouer deux cartes identiques pour effectuer l’action de son choix, ou comploter pour refaire sa main tout en copiant l’action posée sur le domaine d’un adversaire (si l’on possède au moins une activité du même type).

Il y a cinq actions possibles :

- Production : Prendre une carte du forum pour la placer dans son stock.
- Exploration : Placer une carte de sa main dans son stock.
- Draconniens : Révéler une carte de sa main pour prendre une carte du même type à chaque joueur et au forum, et les placer dans son stock.
- Commerce : Transférer une carte de son stock vers sa zone Activités.
- Construction : Prendre un bâtiment de la réserve pour le placer dans sa zone Bâtiments en construction, ou achever un bâtiment en construction en transférant une ressource de son stock sur le bâtiment.

Uchronia plateau individuel

Lorsqu'un joueur atteint le Seuil de Points de Victoire déterminé par la nombre de joueurs, la partie se termine à la fin du tour du joueur qui a la carte Dernier Tour.

Optimisez vos combos !

Le plus important dans Uchronia est d’apprendre à bien utiliser ses cartes pour optimiser la gestion de sa main et comploter au moment adéquate afin de profiter des actions des autres joueurs. Toute la mécanique repose donc sur cette triple possibilité d’utilisation des cartes.

Le jeu démarre doucement mais une fois que les combos Activité  + Action associée sont mis en place, la partie s’accélère et chacune des actions gagne en efficacité. Les Activités jouent un rôle essentiel car non seulement elles boostent les actions, mais elles offrent également une ressource bonus au joueur qui en possède le Monopole chaque fois qu’un Bâtiment de la même couleur est construit, et permettent de gagner des points de victoire qui font souvent la différence en fin de partie.

Uchronia cartes batiments

Les 40 Bâtiments différents, présents chacun en deux exemplaires, sont également un moteur de combos. Construire des Bâtiments rapporte des points, mais offre également au joueur qui le possède un bonus immédiat ou permanent présent sur la carte Bâtiment. Les bonus pouvant se cumuler, il y a alors une interaction comparable à 7 Wonders dans laquelle les joueurs doivent surveiller leurs voisins pour ne pas les laisser prendre trop d'avance ou mettre en place des combos trop importants. Il faut savoir se sacrifier pour prendre un Bâtiment qui peut favoriser un autre joueur, ou réussir à enlever un Monopole à un joueur qui en possède plus que vous.

Uchronia partie

Cette interaction est également valable pour les actions jouées : lorsque l’on joue une action, on pose la carte sur son domaine, elle peut ainsi être copiée par un autre joueur s’il possède une activité identique. Avoir une carte posée sur son domaine, signifie également que l’on est vulnérable à l’attaque d’un adversaire qui joue l’action Draconniens. Enfin, cette carte posée sur notre domaine va ensuite dans le forum au début de notre prochain tour de jeu, la carte que l’on joue est donc potentiellement une ressource qui peut intéresser les adversaires.

Pour finir, parlons d’une zone de jeu qui porte bien son nom : Le Forum. C’est une zone vivante, en constante évolution, une plaque tournante pour les ressources. Les cartes présentes servent à la fois aux actions Production et Draconniens pour remplir son stock, mais également de fondation pour pouvoir lancer la construction d’un Bâtiment. Par exemple s’il n’y a pas de brique présente dans le forum, impossible de lancer la construction d’un Bâtiment rouge. Surveiller le forum et apprendre à le gérer est encore un bon moyen pour bloquer ses adversaires ou optimiser ses tours de jeu.

La conclusion de à propos du Jeu de société : Uchronia [2012]

Maxime C.
80

Uchronia est à la fois un jeu de gestion de main, de combo, et de course aux points de victoire à la mécanique simple, fluide et accessible. La forte interaction entre les joueurs et le nombre conséquent de Bâtiment permettent de renouveler constamment les parties. Uchronia s’est fait attendre mais est au final un excellent jeu de cartes, qui souffre  néanmoins d’un peu de longueur en début de partie à 4 et 5 joueurs.

Que faut-il en retenir ?

  • De belles illustrations
  • Une bonne dose d’interaction
  • La multi utilisation des cartes
  • Excellent à 2 et 3 joueurs

Que faut-il oublier ?

  • Un peu long à démarrer à 4 et 5 joueurs
  • Les couleurs orange et rouge difficiles à différencier

Acheter le Jeu de société Uchronia en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Uchronia sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+