75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film d'animation : Les Cinq légendes [2012], par Gil P.

Avis critique rédigé par Gil P. le dimanche 2 décembre 2012 à 11h05

ça dépotte dans les glacières

Je dois dire que quand le projet s'est concrétisé avec lancement de production et date de sortie, ça a été une vraie joie. Les premières images aidant, je l'attendais avec impatience. Les critiques partagées m'ont un peu fait peur et c'est ainsi que je ne le vois que quelques jours après sa sortie (ça et les séances VO qui ne sont qu'à 22h...).

Mais qu'est ce que ça donne au final ? Un film à voir car il a un quotient sympathie largement suffisant pourtant une petite déception car le scénario est simpliste (et prévisible) et que la réponse à la quête du personnage principal est très claire dès les trois premières minutes du film. Mais on n'attendait pas des 5 légendes d'être un film à twist donc c'est assez naturellement que l'on met cet aspect de côté pour prendre son pied dans les séquences d'animation grandiloquentes et bien orchestrées et les dialogues savoureux.

L'action ? Elle est toujours claire et ce n'est pas si simple au vu des nombreuses scènes de batailles à multiples fronts, c'est une petite réussite d'animation des séquences rapides, mettant ici à profit l'expérience gagnée sur Dragons.

Dragons ? puisqu'on en parle, ne cherchez pas ici une histoire si aboutie, c'est un film de noel clairement assumé plein de bons sentiments et simple pour plaire au plus grand nombre. On y retrouve néanmoins un humour parfois très sympathique mais qui oblige les personnages à se demander pardon en permamence car on ne peut pas rire des autres (ce qui est un peu énervant quand on n'a pas 5 ans).

Le film fait d'autres références évidentes, car il puise dans le collectif des croyances populaires tant anciennes que modernes. Ainsi les chevaux du méchant Pitch Black font penser aux nostrals d'Harry Potter, une séquence d'action magique est clairement du Harry Potter tout craché (combat entre Harry et Voldemort). L'ambiance générale très Noel fait vraiment parfois trop "Super Noël" dont un épisode - Super Noël méga givré - mettait justement en scène un combat entre le pere noel et Jack Frost, qui était pour l'occasion vraiment méchant. On pourrait continuer ainsi tant chaque détail est souvent emprunté volontairement ou non pas les auteurs qui pompent allégrement certains films comme le Charlie et la chocolaterie de Tim Burton.

L'ensemble donne un film assez équilibré étrangement et c'est probablement cela qui séduit et qui fait que cela fonctionne. On sent que Peter Ramsey dont c'est le premier film ciné après une carrière très remarquée comme artiste de story board (notamment sur Fight Club) est très entouré car la maitrise du rythme gomme en partie la niaiserie simpliste du scénario.

Avant d'en finir, je me dois de signaler pour les plus adultes d'entre vous (et les enfants peuvent passer sans lire ;) ) que le côté crypto-gay du film n'a pas laissé sans émoi la blogosphère et que plusieurs situations et dialogues ont circulé sur la toile et circulerons encore pendant un moment dont le célèbre "Am I on the Naughty List?" de Jack Frost parlant au Père Noel vu dans la bande annonce mais pas seulement. A noter qu'en matière de message pas forcément voulu mais visible par un adulte, il n'y a pas que l'idyle entre le père noel et Jack Frost qui tient la palme puisque les petites fées des dents sont toutes amoureuses de Jack Frost et que la patronne (LA fée des dents) est carrément nymphomane des molaires. C'est à se demander si les allusions sont si involontaires parfois.

La conclusion de à propos du Film d'animation : Les Cinq légendes [2012]

Gil P.
70

Le film qui souffre d'un scénario simple et attendu et d'un bad guy peu charismatique réussit à lever une partie des écueils en rivalisant d'humour, de petits détails qui tuent et d'un deuxième degré involontaire. Une relative surprise alors qu'on s'attendait à un film convenu. A voir.

Que faut-il en retenir ?

  • les 5 légendes
  • l'humour
  • l'animation

Que faut-il oublier ?

  • Pitch Black

Acheter le Film d'animation Les Cinq légendes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Cinq légendes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+