75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Eden #1 [2006], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le jeudi 8 mars 2012 à 22h24

La plante

"L'insecte le regarda de ses yeux noirs et myopes et lui dit: "Hearing, tu es le genre de type à baiser les potes."
Hearing s'arrêta un instant de cisailler le grillage, regarda ce petit truc marron qui lui faisait la morale. La bestiole avait une grosse tête ronde et des yeux minuscules qui disparaissaient dans les replis de sa carapace. " Une sale petite enflure en train de baiser ses potes, rien de plus, voilà ce que tu es, Hearing".
- Casse-toi, grillon, chuchota Hearing..."


Le groupe Eden n'ira pas au paradis. Leur dernière action terroriste pour un idéal à la morale douteuse se solde par un semi échec. Ils ne reviennent pourtant pas les mains vides, en particulier Thomas Hearing. Quelques temps plus tard, alors qu'il sévit une canicule de tous les diables, sa petite famille - sa femme et ses deux filles - est retrouvée assassinée à son domicile, durant ce qui ressemble à une parodie de fête de Noël. A l'heure actuelle, Thomas est loin de là, cherchant à étancher une soif infinie, dans une chambre d'hôtel surchauffée et embuée. Renzo Sensini est inspecteur pour Interpol et on l'a chargé d'enquêter sur ce cas assez troublant. Avec son adjoint, il va devoir faire un lien entre Hearing et la serre que ce dernier a brûlée après l'opération commando du groupe Eden...

Paru en 2006 dans la quasi indifférence générale du fandom SF, Complex (en deux parties) est maintenant réédité aux éd. Pocket. Cela permettra de découvrir deux auteurs (Laurent Bonzon et Denis Bretin) qui à eux deux font au moins aussi bien que de célèbres auteurs anglo-saxon qui se sont frottés à un genre pas si évident qu'il n'y paraît: le polar ecoSF doit être à la fois rigoureux scientifiquement et suffisamment haletant pour son lectorat. Voilà une bonne surprise.

Si au fond les auteurs n'inventent pas un thème déjà connu, on peut néanmoins constater que la forme a de quoi ravir les fans du genre. A mi chemin entre La Mouche, Alerte (Le film avec Dustin Hoffman) et James Bond, Eden est construit à travers une intrigue tout à fait intéressante qui mène le lecteur sur différentes pistes qu'il faut savoir abandonner au fil de l'histoire. Le livre est à bien y réfléchir (son style "visuel") écrit comme un scénario de film d'espionnage, plutôt noir d'ailleurs si les deux affreux de l'histoire n'étaient pas un poil caricaturaux (Deux russes complètement barjots). A moins que les auteurs aient délibérément introduit un petit deuxième degré auquel cas c'est réussi.
Le bon côté, si l'on peut s'exprimer ainsi, c'est qu'il n'y a pas de compromis. Il y a un cerveau à tout cela (les crimes, les expériences) et il est assez crade en définitive.  C'est un vrai pourri. Et pour une fois, le combat entre ce personnage et le héros est inégal. L'inspecteur Sensini n'a aucune chance.

La conclusion de à propos du Roman : Eden #1 [2006]

Manu B.
75

Premier volet de Complex, Eden se place en polar SF écofuturiste où le terrorisme écologique côtoie l'espionnage d'antan, le tout mené par un héros moderne. Cocktail explosif mené joyeusement par la plume efficace d'auteurs prometteurs, ce roman ne laisse pas de marbre. A découvrir.

Acheter le Roman Eden en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Eden sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+