75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film d'animation : Bee Movie: drôle d'abeille [2007], par Nicolas L.

Avis critique rédigé par Nicolas L. le lundi 17 décembre 2007 à 11h45

Des dards et du piquant... selon Jerry Seinfeld

Barry B. Benson est une jeune abeille (male !) qui, arrivée à l’age adulte, a du mal à accepter cette promesse de vie monotone et laborieuse qui meuble le quotidien de ses congénères. Durant une brève mais mouvementée escapade en dehors de la ruche, Barry se rend compte que les humains profitent gratuitement des bienfaits de son espèce, sans contrepartie. Le petit Benson va alors engager un procès contre l’humanité, pour la reconnaissance des droits des abeilles. Mais ses bonnes intentions vont avoir des conséquences inattendues.


Après l’assez médiocre Shrek 3, les studios DreamWorks reviennent à l’affiche avec Bee Movie, un long métrage scénarisé par l’humoristique américain, star de la stand-up new-yorkaise, l’immense Jerry Seinfeld. Et c’est justement ce particularisme au niveau de l’écriture qui fait la force de Bee Movie. En effet, à cette occasion, les studios s’éloignent un peu de leurs habituelles lignes de dialogue potaches un peu pipi-caca pour s’engager sur la voie de l’humour acide - qui est depuis toujours le fer de lance de Jerry Seinfeld -, le tout appuyé par nombre de clins d’oeils cinéphiliques. Les dialogues sont donc parfois très brillants, percutants, et… adultes. Il est dommage que, malgré cette trompeuse apparence de pertinence, l’ensemble reste très consensuel, très politiquement correct, avec l’omniprésence d’un message moralisateur très primaire. Un véritable dithyrambe mettant en exergue le respect des différences sociales, des petites gens, et la noblesse des efforts des masses laborieuses. Mmouais…
Le deuxième problème de Bee Movie vient du manque de crédibilité dans le rapport – presque amoureux - qui s’établit entre Barry et Vanessa, la jolie fleuriste. Trop poussée dans le domaine de l’absurde, l’on n’arrive pas à y croire deux minutes. Cette absence de « réalisme fictionnel » – un élément indispensable à toute construction scénaristique efficace – a pour principale conséquence de plomber les séquences d’intimité entre les deux personnages. Une erreur conceptuelle assez étonnante, qui vient probablement du fait que scénaristes, auteur et producteurs aient désiré avant toute chose ménager la chèvre et le choux (syndrome de Howard the Duck ?), mais qui devient vraiment gênante dans la dernière partie du métrage.
Du coté de la réalisation, on reste dans la gamme de Shrek ; c’est sympa mais inférieur aux produits Pixar. Mais attention, hors de question de bouder notre plaisir car certaines séquences sont très chouettes. On retiendra notamment ces extraordinaires séquences de vol des escadrilles de Pollen Boys ; des plans déjà vus mais toujours aussi efficaces. Et n’oublions pas des saluer les performances de Gad Elmaleh et Dorothée Pousseo qui remplacent sans complexe Jerry Seinfeld et la délicieuse Renee Zelweiger dans les rôles respectifs de Barry et Vanessa.

La conclusion de à propos du Film d'animation : Bee Movie: drôle d'abeille [2007]

Nicolas L.
65

Beaucoup plus adulte dans son traitement et bénéficiant de dialogues nettement plus fins que dans le reste des autres productions DreamWorks, Bee Movie est un film sympathique qui s’adresse aux enfants comme aux adultes. Le film n’est cependant pas exempt de défauts, avec notamment une histoire finalement très politiquement correcte et des relations entre les personnages qui s’avèrent peu crédibles. Le film souffle donc le chaud et le froid, avec notamment une perte de cohérence vers la fin du métrage. Un bon spectacle tout de même…

Que faut-il en retenir ?

  • La qualité des dialogues
  • Les clins d’œil cinéphiliques
  • Pour tout public
  • De bons gags

Que faut-il oublier ?

  • Une histoire très conventionnelle
  • Relations entre les personnages peu crédibles
  • Techniquement moyen

Acheter le Film d'animation Bee Movie: drôle d'abeille en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Bee Movie: drôle d'abeille sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+