75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Le sourire de Myrha #7 [2007], par David Q.

Avis critique rédigé par David Q. le mercredi 10 octobre 2007 à 13h40

Un tome qui ne colle pas avec le reste

La série des Kookaburra Universe est connue pour sa qualité et sa diversité, de nombreux dessinateurs ont pris en charge la réalisation d'un tome pour apporter une dynamique nouvelle à chaque épisode. Tout en gardant la cohérence de l'univers, chaque tome nous donne un aperçu d'une partie de l'histoire, certain tomes n'hésitant pas à croiser leurs données pour avoir plus de poids.
Ce septième tome se passe sur une planète peu versée dans la technologie. On y suit l'histoire d'une famille qui chasse pour survivre et dont les actes de chacun vont conduire à un drame collectif. Loin de moi l'idée de dénigrer cette série que j'aime vraiment bien mais là désolé je n'accroche pas. Autant le sujet du drame familial est un sujet qui marche toujours, autant voir des chasseurs à un âge peu avancé dans une BD de science fiction, ça ne le fait pas du tout. On veut voir de l'aventure, des vaisseaux, des objets qui font blip et qui font clac avec plein de diodes multicolores qui clignotent sans qu'on sache pourquoi. On veut s'échapper du quotidien et non pas retomber dans une transposition du réel sur une planète pleine d'animaux féroces.
De plus, les dessins font pale figure à coté de ceux des frères Peru du tome précédent. On est plus proche du classicisme d'Arleston - sans son doigté - que de la maitrise des points de vue, du découpage et des effets visuels des Peru Brothers. C'est donc avec un sentiment personnel mais aussi à cause de son intégration malvenue dans la série que je trouve ce tome complètement à coté de la plaque et éloigné des autres Kookaburra Universe. Seul il aurait eu une meilleure note car on n'aurait pas été déçu en le comparant aux tomes précédents, mais là je suis désolé, ça ne colle pas.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Le sourire de Myrha #7 [2007]

David Q.
40

Un tome assez moyen qui ne colle pas à ce qu'on attend d'un nouveau Kookaburra Universe. Manque de science fiction, manque de technologie et par la même occasion manque d'intérêt, ce tome est décevant - même graphiquement - et marque la première erreur de la série et on espère la seule.

Que faut-il oublier ?

  • La manque d'intérêt par rapport au reste de la série
  • Des graphismes un peu trop moyens

Acheter la Bande Dessinée Le sourire de Myrha en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le sourire de Myrha sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Kookaburra