75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : En attendant l'orage [2006], par Lucie M.

Avis critique rédigé par Lucie M. le samedi 17 février 2007 à 14h47

Un drame météorologique…

L’histoire se déroule en Dordogne dans une ancienne ferme restaurée où James et Sabine, sa femme française, leurs deux filles Beth et Jessie et trois amis anglais vont passer deux semaines de vacances ensemble. Ces 7 personnes vivront peu à peu un drame psychologique. Un drame étrangement lié au changement climatique de la région ; une progression dramatique liée à la venue d’un orage imminent.
Mais détallons un peu les personnages. Tout d’abord, il y a ce couple composé de James et Sabine et de leurs deux petites-filles, Jessie et Beth, qui sont à l’origine de ces deux semaines de vacances en France et de cette étrange réunion. James et Sabine ne s’entendent plus trop, mais restent ensemble puisqu’il y a leurs deux petites-filles : Jessie qui a 11 ans et Beth qui a 8 ans. La situation financière de James permet à sa famille de bien vivre et ceux-ci sont facilement assimilables à des bourgeois moyens. Ensuite, il y a Matt et Chrissie, second couple d’essence plus bohème, où règne encore au sein de leur couple un véritable sentiment amoureux. Pourtant, tout n’est pas parfait puisque Chrissie s’avère être une femme très accrocheuse sexuellement parlant et Matt - l’un des meilleurs amis de James - qui fut un temps l’un de ses collaborateurs puis mit à la porte sans raisons évidentes, essayant toujours de s’interposer entre James et Sabine. Puis en dernier, il y a Rachel, jeune femme célibataire qui travaille comme secrétaire de James et qui depuis peu donne des leçons de piano à Jessie et Beth. Celle-ci se demande bien pourquoi elle a été conviée à cette réunion estivale puisqu’elle ne se considère pas comme une amie de la famille. Une réunion de personnages très travaillée grâce au traitement psychologique de ceux-ci.
Ce traitement psychologique sera complexe et soigné ; il sera même l’élément clé de la trame principale d’En attendant l' Orage. Pour tout vous dire, il ne se passe pas grand-chose d’exceptionnel dans cette histoire ; sauf la réunion de 7 personnes au caractère différent qui ont des choses à régler avec la vie, mais également entre eux. Ces règlements de comptes se dérouleront à travers les deux fillettes et principalement au travers de la petite Jessie. Une petite-fille étrange et caractérielle qui pourrait tout simplement passer pour être une fillette précoce pour son âge et capricieuse, puisque trop entourée par des parents aux relations extrêmes et froides. Pourtant, la trame qui est accès principalement autour du comportement psychologique des personnages sera également mystérieuse et nous nous poserons d’innombrables questions pour essayer de découvrir qui de ces 5 adultes sert de professeur à Jessie en lui enseignant des idées inquiétantes et si démesurément folles. Car la jeune Jessie fera des interprétations de plus en plus singulières pour définir les situations tendues qui seront de mises dans les relations de ces 5 adultes.
De ce fait, une véritable tension se mettra en route au sein de ce groupe de « faux » ami(e)s ; en rythme avec le changement climatique de la région, comme je le disais plus haut. Une tension dramatique liée au climat renforcée grâce à certains pré-chapitres où nous pourrons parcourir des définitions d’ordre météorologique, comme la définition des éclairs, des vents ou de la formation des nuages, qui définiront des étapes importantes dans le déroulement du récit. Graham Joyce saura également nous décrire de manière exemplaire les caractères de ces personnages au travers le récit de leur vie présente et passée et tout cela en alternance. Chacun de ces 5 adultes a des choses à cacher et l’un d’entre eux sera encore plus entouré d’une aura de mystère. Celui-là même qui se révèlera être le professeur de Jessie ; son identité restera secrète pendant tout le long du roman et des doutes incessants s’installeront dans notre esprit puisque Graham Joyce brouillera les pistes de façon subtile.
Une subtilité qui est l’apanage du style littéraire de l’auteur et principalement dans son utilisation du fantastique qui sera dans cette histoire très secondaire. Un fantastique psychologique et paranoïaque comme il l’avait déjà fait dans son formidable roman Lignes de Vie. Certains d’entre nous pourraient être déçus à cause de cette utilisation sage et réfléchie du fantastique. Pourtant, c’est tout de même le point fort du roman puisque comme je le disais plus haut le traitement psychologique des personnages est exceptionnel et il est d'ordre du fantastique paranoïaque. Celui-ci nous rendra ces personnages plus que vivants et nous nous attacherons à eux de manière forte. À chaque changement de description de la vie de ceux-ci, nous ressentirons un manque évident et nous n’aurons de cesse que de vouloir en savoir plus. Cette sensation de manque se ressentira jusqu’au dénouement de cette histoire dramatique, qui sera surprenant, et ce sentiment d'attachement à l'histoire sera présent grâce au savoir-faire de Graham Joyce qui est pour moi un écrivain d'exception.

La conclusion de à propos du Roman : En attendant l'orage [2006]

Lucie M.
90

Graham Joyce est extrêmement agile quand il s’agit de décrire les relations humaines et la psychologie humaine, il excelle à nous convier dans des histoires fortes et surprenantes. "En attendant l’Orage" ne dépareille pas de "Lignes de Vie", mais dans un registre différent ; même si le fantastique employé dans ce roman sera tout aussi subtil que celui se trouvant dans "Lignes de Vie". Dans "En attendant l’Orage", nous serons conviés dans une histoire où la tension dramatique sera étrangement liée au changement climatique et où nous serons pris dans un questionnement incessant pour découvrir l’identité secrète du professeur de Jessie. Mais ce ne sera pas aussi simple, Graham Joyce sèmera le doute au sein de nos esprits et le dénouement final ne sera pas celui auquel nous nous attendions ! Encore un excellent roman écrit par cet écrivain qui se trouve t’être un conteur réaliste d’exception.

Acheter le Roman En attendant l'orage en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de En attendant l'orage sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+