75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Le temple du passé [1957], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le mercredi 31 janvier 2007 à 13h11

Le temple du passé

"Une plainte, et puis cet appel: - Massir! Une plainte encore, dans la nuit lourde, étroite, comme bornée de métal. Et puis l'appel rauque: - Massir! Chaud! Massir avait trop chaud. Qui l'appelait? Il ouvrit les yeux, ne vit rien. Rien que l'obscurité..."
Massir est pilote de vaisseau depuis des années et lorsque l'accident arrive, son équipage périt presque totalement dans le crash sur une planète inconnue. Dehors, une mère de méthane s'étend à l'horizon, dedans, tout est à remettre en état de marche...
Stefan Wul est un auteur français prolifique dans une période de temps très courte. Douze romans ont été écrits par ce romancier entre 1956 et 1959. Si Stefan Wul semble écrire, par son style, des histoires pour les jeunes, pour les émerveiller, il est incontestable que le contenu s'adresse également aux adultes. Il nous replonge d'ailleurs dans le merveilleux avec des personnages parfois caricaturaux.
C'est le cas ici avec le capitaine Massir, dont les prouesses, aidé par ses compagnons rescapés, sont dignes des romans de l'âge d'or, c'est à dire qu'il est capable de performances extraordinaires. Peut-être trop. Le jeune stagiaire en biologie d'ailleurs peut modifier la physiologie même des animaux. C'est trop facile. Mais c'est aussi le charme de ce roman. C'est parfois kitsch, sans sombrer dans le ridicule tant certaines phrases sont pleines de poésie, où l'on sent la patte de Stefan Wul, celle d'oms en série ou Niourk.
C'est un roman qui se lit vite, trop vite peut-être, dont la fin est un enchantement pour qui a conservé une partie de son enfance dans le coeur.

La conclusion de à propos du Roman : Le temple du passé [1957]

Manu B.
75

Le temple du passé est un classique, c'est une belle histoire. A réserver aux jeunes lecteur, néanmoins.

Acheter le Roman Le temple du passé en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le temple du passé sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+