75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : La foire des ténèbres [1964], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le lundi 2 octobre 2006 à 06h24

la foire des ténèbres

"D'abord, on était en octobre, mois très spécial pour les petits garçons. Un mois très spécial, cela n'a rien d'exceptionnel, mais ça peut être en bon ou en mauvais, comme disent les bonnes gens..."
Jim et Will sont inséparables. Ils ont treize ans et vont bientôt atteindre leur quatorzième anniversaire le 24 octobre à minuit moins une pour l'un et minuit une pour l'autre, le jour de la Toussaint. C'est pendant la semaine précédant leur anniversaire que la foire a choisi de s'installer en ville, une petite bourgade de l'Illinois. Sauf que cette foire est d'un tout autre genre...
On connaît Ray Bradbury pour ses oeuvres mondialement connues: Fahrenheit 451, adapté sur grand écran par François Truffaut, et les chroniques martiennes, sublime fable de science fiction d'une poésie sans commune mesure. Mais ce qu'on sait moins, c'est que cet auteur américain est surtout et avant tout un auteur de littérature fantastique et qu'il a inspiré de grands noms de ce genre comme Dan Simmons et surtout l'illustre Stephen King.
La foire des ténèbres est l'un de ses autres romans adaptés au cinéma en 1983 par Jack Clayton (la foire des ténèbres). Le thème a été galvaudé par la suite, dont la foire des ténèbres semble être l'un des romans précurseurs je parle bien-sûr d'initiation adolescente à la vie des adultes, contre le cours naturel du temps, à cause d'événements tragiques et horribles. Citons pour l'exemple les romans comme Ca de Stephen King, ou films souviens toi l'été dernier, scream, destination finale et autres films où ces enfants deviennent adultes bien trop vite.
On retrouve toute la poésie qui nous avait enchanté dans les chroniques martiennes à partir du dernier quart du roman. Il est des pages de littératures qui vous réchauffent et vous inondent d'une émotion particulière. Celle où ce père vieillissant s'adresse à son fiston qu'il a eu sur le tard en fait partie. Le fossé des générations peut parfois s'avérer être impossible à franchir, mais certains événements fabriquent des ponts de géants pour y parvenir. C'est donc avec beaucoup d'humanité que Bradbury termine ce roman qui, il faut le reconnaître était un peu pompeux à son commencement. Bradbury est décidément un grand écrivain et la foire des ténèbres s'avère être un classique de la littérature fantastique. Essayez le !

La conclusion de à propos du Roman : La foire des ténèbres [1964]

Manu B.
75

Grand classique du fantastique, ce roman a inspiré de nombreux auteurs. Pourquoi ne pas vous perdre dans la galerie des glaces ?

Acheter le Roman La foire des ténèbres en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La foire des ténèbres sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La foire des ténèbres