75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Ce que disent les morts [1964], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 11 juin 2006 à 07h04

Les germes des chefs d'oeuvres de Philip K. Dick

"il y avait une semaine que le corps de Louis Sarapis était exposé, dans un cercueil de plastique transparent securit, à la curiosité d'un public qui ne cessait de défiler..."
Louis Sarapis est un de ces grands industriels qui dominent le système solaire avec une entreprise colossale. Sa mort éveille l'intérêt de beaucoup de gens, ce qui rend difficile le travail de Johnny Barefoot, qui doit effectuer l'exécution testamentaire vers la petite fille de Sarapis, en même temps que soutenir la campagne de Gam, commencée juste avant sa mort...
Philip K. Dick a écrit de nombreuses nouvelles et novellas au début de sa carrière, dont un grand nombre fut une ébauche à ses grands romans écrits quelques années plus tard. Ces nouvelles ont trouvé un public auprès des scénaristes puisque Minority report, souvenirs à vendre, nouveau modèle et l'imposteur ont été adaptés au cinéma sous les titres: Minority report, Total recall, planète hurlante et impostor. Ces nouvelles se trouvent d'ailleurs dans le recueil Minority report et autres récits, édité chez Folio SF.
Ce que disent les morts ne fait pas exception à la règle des idées novatrices qui alimenteront les futurs romans de P. K. Dick, puisque la semi-vie y est présente, une idée qui sera l'une des clés du roman Ubik ,et qui fait figure de chef d'oeuvre dans la bibliographie de cet auteur.
Alors que l'exercice de la nouvelle est des plus difficile en littérature, à mon avis, P. K. Dick est considéré par beaucoup comme un artiste dans leur écriture. Cette novella illustre à quel point l'auteur sait distiller une idée et en faire surgir un dénouement inattendu. On pourra également rapprocher cette novella du dieu venu du centaure par certains côtés.

La conclusion de à propos du Roman : Ce que disent les morts [1964]

Manu B.
75

Une novella indispensable aux Dickophiles.

Acheter le Roman Ce que disent les morts en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Ce que disent les morts sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+