75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du musique : Batman - La Bo [1989], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le samedi 4 février 2006 à 07h39

Sombre et trépidante

L'univers de Batman. Difficile de concevoir une musique pour la première adaptation de ce comics à l'écran. D'autant plus que Danny Elfman n'en était qu'à ses débuts, ses premières compositions importantes étant midnight run et Beetlejuice. Il est certain qu'il avait pu donner libre à son imagination lors de sa précédente collaboration avec Tim Burton pour Beetlejuice, mais avec Batman, il avait pour mission de donner le tempo d'un comics. Il a depuis rempilé pour Dick Tracy, Darkman et plus récemment Spiderman, mais admettons tout de même que la couleur de ce Batman était particulière. Il fallait une composition sombre, et colorée pour illustrer les scènes où Batman et le Joker devaient apparaitre, une musique d'action entrecoupée de morceaux plus lents. C'est la dualité que devait faire transparaitre Elfman.
Le rouge et le noir. Le premier morceau the batman theme présente le thème principal de Batman. Sur un crescendo où les cuivres, en particulier les bassons, montent en puissance, relayés ensuite par les cordes, ce morceau annonce la couleur où l'alternance de mouvements lents et rapides, doux et puissants, montre le caractère schizophrénique du film. Ce thème sera repris dans les morceaux roof fight, clown attack, batman to the rescue, charge of the batmobile, attack of the batwing, up the cathedral, batamn them reprise, soit donc à pratiquement toutes apparitions de la chauve-souris. Roof attack est intéressant car il met en évidence à l'aide des violoncelles et contrebasses, puis piano en quelque sorte un rythme tonitruant, un fond sonore qui accélère l'action de manière irrémédiable, sur lequel viennnet en puissance les trompettes, et donnent un incroyable impression de vitesse, mais à catimini, comme un chat fuyant un danger dans la nuit noire. Très étrange sensation, qui est également mis en exergue dans first confrontation où le piano répond aux trompettes. Les cuivres apportent ce quelque chose de coloré qui colle parfaitement à ce comics "animé". Clown attack est un morceau qui fait vraiment penser à l'ambiance Chicago des années 30, le piano répondant aux violons, me fait penser à Dick Tracy, les incorruptibles etc. Etonnant à quel point tel ou tel procédé musical est évocateur! Danny Elfman nous montre l'étendue de son talent par l'utilisation de presque tous les instruments de son orchestre: du xylophone à la clarinnette, le basson, la batterie, tout y passe, auxquels même les choeurs ont leur mot à dire. Le chaud le froid, le rapide et le doux, il y a quelques grammes de douceur dans kitchen, quelques angoissantes minutes dans surgery, et le moment que j'intitule (faute de mieux!) la musique de foire dans face-off, le moment de la révélation du nouveau visage de Jack Napier/the joker, son moment de gloire et le début des extravagances. On trouve aussi les morceaux les plus doux de la composition (flower et Photos), grâce au piano, puisqu'on arrive au moment le plus intime de la vie de Bruce Wayne, sa souffrance secrète, Elfman se permet même de composer quelques mesures de valse.
Il y a tellement de choses à dire sur cette bande originale, le mieux pour vous est de l'écouter avec attention !

La conclusion de à propos du Musique : Batman - La Bo [1989]

Manu B.
80

Le score de Batman est une musique pour le moins riche puisqu'elle alterne rythmes endiablés, musique de foire et thèmes lanscinants, dasn une ambiance cuivrée (!).

Acheter le Musique Batman - La Bo en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Batman - La Bo sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Batman