75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Cordelia Vorkosigan #2 [1994], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le vendredi 21 octobre 2005 à 08h18

L'origine de Miles

«Des écharpes de brume grises et impalpables flottaient à travers la forêt. Sur les hauteurs, le brouillard que commençait à réchauffer le soleil naissant devenait plus lumineux, mais au fond du ravin silencieux régnait encore la fraîche pénombre de l'aurore...»
Les parents de Miles. Ce roman relate l'histoire de ce couple d'êtres appartenant à 2 factions rivales: la Belle et la Bête dans une version moderne. Autant j'ai trouvé prometteur l'introduction à cette rencontre (la jungle, un ennemi appelé le Boucher), autant la suite tombe dans la facilité. Un simple regard, l'oeil humide, le rictus coquin, et hop, le tour est joué. Malgré tout, l'écriture devient un peu plus mature au fur et à mesure du roman, l'auteur finit par nous raconter des aventures spatiales, des combats très divertissants.
L'histoire. L'histoire en elle même ne sort pas des sentiers battus, mais on passe un très bon moment. ce qui importe dans ce roman est le ton volontairement léger et la petite histoire des parents que tout opposait.

La conclusion de à propos du Roman : Cordelia Vorkosigan #2 [1994]

Manu B.
65

Cordelia Vorkosigan apparait comme un space opera dans la lignée de la production courante. Quelques clichés qui n'empêche un certain intérêt pour cette histoire limite à l'eau de rose teintée d'actions héroïques.

Acheter le Roman Cordelia Vorkosigan en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Cordelia Vorkosigan sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La saga Vorkosigan