Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du comics : Coda [2020], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le dimanche 15 novembre 2020 à 09h00

De la dark fantasy délirante !

Coda est une intégrale de la collection Omnibus de chez Glénat. Initialement paru en V.O chez Boom studios, cette saga de fantasy vous surprendra par son aspect foisonnant et l'utilisation de couleurs chatoyantes même dans les moments les plus sombres. 

Oyez, oyez, le seigneur Noir a vaincu ! La magie a été quasiment éradiquée de ce monde autrefois si magnifique et si majestueux. Dans cette contrée désolée, ce post-apo fantastique où il faut bien continuer à vivre, un mystérieux barde du nom de Hum, un homme de peu de mots qui marmonne plus facilement son prénom qu’il ne répond aux questions d’autrui, est en quête d’un remède pour sauver l’âme de sa épouse.

Hum est accompagné dans son périple par une licorne mutante à cinq cornes au tempérament aussi fougueux qu’imprévisible. Si le barde doit sa survie à son bon esprit, il est bien en peine de prévoir les réactions de sa monture et encore moins de l’issue du combat qui l’attend. Et des ennemis, il va en croiser de toute sorte. 

Emporté malgré lui dans la tourmente, Hum devra choisir au mieux ses alliés pour faire triompher le bien et remettre de l’ordre dans cet étrange monde en déliquescence. Et ce n'est pas sa bien-aimée bien décidée à aider tout le monde qui va lui faciliter le boulot !

Attendez-vous à la lecture de Coda à en prendre plein les yeux ! Le dessin et les couleurs de Matias Bergara sont éclatantes voire psychédéliques et décalées dans cet univers de dark fantasy brisé et sans espoir. Le trait est acéré et les créatures de ce monde effrayante en particulier la monture du héros. De même, les personnages croisés sont tous lookés et très reconnaissables, ce qui aide la lecture tant il y en a : des ennemis et des alliés, Hum va en côtoyer de nombreux, tous avec un caractère bien trempé. Le découpage est dynamique et audacieux. L’artiste nous offre aussi des doubles pages absolument délirantes.

Le scénario de Simon Spurrier  (X-Men legacay, Star Wars : Docteur Aphra, Suicide Squad rebirth…) est bien ficelé et repose sur une belle relation amoureuse. En effet, au centre de l’intrigue, l’amour d’Hum pour son épouse qui fait partie d’un peuple maudit lié au seigneur des ténèbres. Lever sa malédiction est son but, un objectif inatteignable ou presque mais à aucun moment le héros n’hésite. L’œuvre offre son lot de rebondissements, des interactions entre  personnages mouvementées et de nombreuses scènes de combat.

L'album se termine sur une jolie galerie de cover de la V.O. 

Voici le trailer en V.O :

 

La conclusion de à propos du Comics : Coda [2020]

Auteur Nathalie Z.
84

Coda est une intégrale de dark fantasy post apocalyptique de Simon Spurrier et Matias Bergara pparue dans la collection Omnibus de Glénat. Vous y croiserez une belle galerie de personnages dont un barde rusé et peu locace, une licorne effrayante et turbulente et une belle guerrière maudite. Une bande dessinée ultra colorée et foisonnante pour une quête impossible. 

On a aimé

  • La galerie de personnages
  • La romance au centre de l'intrigue
  • L'originalité de la colorisation

On a moins bien aimé

  • La licorne fait vraiment peur

Acheter le Comics Coda [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Coda [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter