Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Une collection indispensable pour les amateurs de SF
Un livre offert dès demain pour l'achat de deux titres !

Une heure-lumière, c'est la distance que parcourt un photon dans le vide en 3600 secondes, soit plus d'un milliard de kilomètres. Une distance supérieure à celle séparant Jupiter du Soleil.

Mais connaissez-vous la collection Une Heure-Lumière proposée par les édition Le Belial’ ?

Une Heure-Lumière, ce sont des romans courts et de facture élégante : assez brefs pour être lus d'une traite, faisant la part belle à une science-fiction ambitieuse, celle du vertige et de l'émerveillement. Des novellas inédites d’auteurs et d’autrices français ou non qui souvent ont été récompensées par des prix littéraire comme le Locus, le Nebulla ou encore le prix Hugo.

Nancy Kress, Paul J. McAuley, Vernor Vinge, Thomas Day, Greg Egan, Ken Liu… sont autant d’écrivains que vous pourrez découvrir en format court dans cette collection qui bénéficie à compter demain 20 mai d’une offre spéciale : pour deux Heure-Lumière achetés, quels qu’ils soient dans la collection, un hors-série sera offert par votre libraire. Cette opération a débuté dès la première année de la collection et pour 2021, c’est un récit de Greg Egan qui est offert. Cet auteur a notamment écrit Cerès et Vesta, et A dos de crocodile dans la série des Heure-Lumière. Un bon plan si vous voulez tenter le voyage avec cette jolie série de novellas !

Parmi les titres de la collection, certains sont particulièrement bons. Si vous ne savez pas quoi choisir, voici quelques pépites :

L’homme qui mit fin à l’histoire de Ken Liu.

C’est par ce titre que j’ai découvert la collection, une claque, vertigineuse.

Futur proche. Deux scientifiques mettent au point un procédé révolutionnaire permettant de retourner dans le passé. Une seule et unique fois par période visitée, pour une seule et unique personne, et sans aucune possibilité pour l'observateur d'interférer avec l'objet de son observation. Une révolution qui promet la vérité sur les périodes les plus obscures de l'histoire humaine. Plus de mensonges. Plus de secrets d'État.

Créée en 1932 sous mandat impérial japonais, dirigée par le général Shiro Ishii, l'Unité 731 se livra à l'expérimentation humaine à grande échelle dans la province chinoise du Mandchoukouo, entre 1936 et 1945, provoquant la mort de près d'un demi-million de personnes… L'Unité 731, à peine reconnue par le gouvernement japonais en 2002, passée sous silence par les forces d'occupation américaines pendant des années, est la première cible de cette invention révolutionnaire. La vérité à tout prix. Quitte à mettre fin à l'Histoire.

La Chose de John W. CAMPBELL

En Antarctique, quelque part. Enfoui sous la glace, aux abord d'un artefact aux allures de vaisseau spatial, des scientifiques découvrent un corps congelé — gisant là, sans doute, depuis des millions d'années. Un corps résolument inhumain. Résolument… autre. Le choix est alors fait de ramener la stupéfiante découverte à la station pour étude. Douvement, la gangue de glace autour de la créature commence à fondre, libérant peu à peu cette totale étrangeté à l'aspect terrifiant. Et les questions de traverser l'équipe de chercheurs : qu'est-ce que cette chose ? Comment est-elle arrivée là ? Et après tout, est-elle seulement morte ? N'ont-ils pas mis au jour la plus épouvantable des abominations — une horreur proprement cosmique ?

Récit haletant paru en 1938, proposé ici dans une nouvelle traduction, La Chose est un immense classique de la science-fiction mondiale qui sera adapté entre autres par John Carpenter pour le film, The Thing.

Helstrid de Christian LÉOURIER

Certains mondes ne sont pas faits pour l’humanité : Helstrid est de ceux-là. Des températures de -150 °C ; des vents de 200 km/h ; une atmosphère toxique. Pourtant, la Compagnie tient à exploiter ses énormes ressources en minerai, appâtant les volontaires à l’exil à grand renfort de gains conséquents. Des hommes et des femmes à l’image de Vic, qui supervise le travail de prospection et d’exploitation des machines. Un job comme un autre, finalement, et qui vaut toujours mieux que d’affronter son passé laissé sur Terre… Jusqu’à ce que le porion soit contraint d’accompagner un convoi chargé de ravitailler un avant-poste à plusieurs centaines de kilomètres de la base principale. Un trajet dangereux, mais les IA sont là pour veiller à la bonne marche des véhicules suréquipés et à la protection du seul humain embarqué. Dans pareilles conditions, tout ne peut que se passer au mieux…

L’excellence de la SF française, à lire absolument.

En ce qui concerne les nouveautés qui accompagnent l’offre de printemps :

A dos de crocodile de Greg Egan

Avenir très lointain. Les Indifférents sont une énigme. Nichés dans le bulbe galactique central, ils refusent tout contact avec la méta-civilisation de l’Amalgame et ses milliers de cultures extraterrestres ou posthumaines. Les messages qui leur sont adressés demeurent sans réponse, les sondes ignorées, réexpédiées.

Un mystère que Leila et Jasim, comme bien d’autres avant eux, font vœu de percer, une entreprise grandiose, le point d’orgue d’une existence tissée de merveilles. Alors seulement, après dix mille trois cent neuf années de vie commune, leur restera le dernier des partages, l’ultime voyage – enfin.

Pour les amateurs de space-opera esthétique et puissant.

Toutes les saveurs de Ken Liu

Quand il s’agit de Ken Liu, je fonce les yeux fermés. Voici le pitch de ce roman court : Idaho City, en pleine fièvre de l’or. Les temps sont à la conquête. De l’Ouest, bien sûr. De la fortune, surtout… Prospecteurs, commerçants, banquiers, filles de petite vertu, bandits et assassins s’agrègent en une communauté humaine au goût de mauvais whisky et à l’odeur de poudre. Et puis il y a ce petit groupe de prospecteurs chinois. Qui vivent entre eux, s’entassent dans des baraquements minuscules, et font planer sur la ville les effluves de leur cuisine aux saveurs aussi épicées qu’inconnues.

Lily, la fille de leur propriétaire, est fascinée par ces étrangers aux coutumes impénétrables. Et par l’un d’entre eux en particulier, un géant au visage rouge et à l’immense barbe, Lao Guan, qui lui apprend les mystères du wei qi et lui raconte des récits stupéfiants, les aventures de Guan Yu, le dieu de la guerre, de Lièvre roux, son cheval de bataille, et de Lune du dragon vert, sa fidèle épée. Guan Yu, qui fait face à l’injustice et à la trahison dans cette Chine impériale fabuleuse. À l’image de Lao Guan, dans cette Amérique en gestation…

Mêlant mythologie chinoise et culture américaine, Ken Liu offre de nouveau une histoire surprenante à la façon d’un Il était une fois dans l’Ouest.

La collection Une Heure-Lumière c’est déjà 31 titres, les thèmes abordés sont variés et le format idéal pour débuter en SF. Pour en savoir plus, le site du Bélial’.

 

 

Auteur : Nathalie Z.
Publié le mercredi 19 mai 2021 à 14h00

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Pour aller plus loin grâce à nos archives

Articles de 2021 : janvier | février | mars | avril | mai | juin