75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Brume : The Mist [2008]
Saga Brume >

The Mist - Film (2008)

Film réalisé par Frank Darabont. Etats-Unis d'Amérique


61
Staff (3)61
Membres (7)70
Date de sortie au cinéma en France : 27 février 2008
Avec : Thomas Jane (David Drayton) , William Sadler (Jim Grondin) , Toby Jones (Ollie Weeks)

The Mist synopsis

David Drayton et son jeune fils Billy sont bloqués dans un supermarché, entouré par une étrange brume. Alors que tous les clients, enfermés, essayent de cohabiter dans le calme, David se rend compte que le brouillard est habité par des créatures étranges... La seule façon de s'en sortir pour les " prisonniers ", s'unir. Mais qu'est-ce qui est le plus effrayant : les monstres rôdant aux alentours du supermarchés, ou les êtres humains à l'intérieur ?

Titre Original : The Mist
The Mist fait partie de l'oeuvre Brume.
Thèmes abordés dans The Mist : Fantastique , Horreur et épouvante , Créatures imaginaires et fantastiques , Fantômes et créatures occultes , Créatures d'outre tombe (zombies, morts vivants, goules) , Angoisse / Frisson / Mystère

Acheter The Mist en un clic

Photos, Images, Affiches & Vidéos de The Mist

  • The Mist
  • image BA 08/2007 - 01
  • image BA 08/2007 - 02
  • image BA 08/2007 - 03
  • image BA 08/2007 - 04
  • image BA 08/2007 - 05
  • image BA 08/2007 - 06
  • image BA 08/2007 - 07

DVD / Blu-Ray de The Mist

  • The Mist Blu-Ray 16/9 1:85 - TF1 Vidéo

    The Mist

    Blu-Ray 16/9 1:85 - TF1 Vidéo 4 décembre 2008


    Acheter sur FNAC.com Prix conseillé : 29,00€

  • The Mist DVD 16/9 1:85 - TF1 Vidéo

    The Mist

    DVD 16/9 1:85 - TF1 Vidéo 18 septembre 2008


    Prix conseillé : 19,00€

Casting de The Mist

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (7)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 90

    Je dois avoué que cela faisait longtemps que je n'avait pas trouvé une adaptation réussi d'une histoire du King au cinéma . Même s'il s'agit d'une nouvelle à la base, le réalisateur réussi a faire un bon film et à nous tenir 2 heures en haleine dans ce petit supermarché au fin fond de la cambrousse. Les monstres sont vraiment bien réussis et ceux que l'on devinne dans la brume sont encore mieux. Quant aux survivants enfermés, ils sont incroyables, au lieu de s'enfuir ils restent planter là à mater les jolies bebêtes pendant 3 plombes mais ca c'est dans tous les films de genre de toute facon. Mais merci de nous avoir montré des fanatiques religieux qui voient dans la brume le jugement dernier, c'est hilarant mais agaçant.
    Par contre je met un bémol sur la fin du film qui ne suit pas la nouvelle et qui à mon avis est tordu. Cela reste quand même un très bon film à suspense.
    Enfin un petit merci au clin d'oeil sur la tour sombre au tout début du film .... mais qu'est ce que cela veut dire ? une adaptation au cinéma?Sachant que le mec qui peint le pistolero fait des affiches pour le cinéma ????
    jake, le 9 mars 2008 2349
  • 60

    Avant la projection du film, il y avait de quoi être emballé...un scénario de S. King et à la réalisation F. Darabont, bon artisan à qui l'on doit déjà plusieurs excellentes adaptations du sieur King (La ligne Verte notemment.)

    A l'arrivée on ressort avec un avis mitigé car si le film ne manque pas de scènes intéressantes ; elles sont noyées au milieu d'autres plates et sans consistance à l'image de celles (interminables) qui se passent dans ce qui tient lieu de décor à 80% du film : le supermarché. Il ne s'y passe presque rien, les dialogues sont insipides et les acteurs animent des personnages pour la plupart sans saveur ni intêret et parfois à la morale douteuse....Reste donc les extraordinaires effets spéciaux que ce soit le brouillard même ou les "bébètes" s'y terrant....mention spéciale à celles, gigantesques, qu'on devine plus que l'on ne voit...La fin également est réussie
    et justifie à elle seule l'achat d'un billet. Une honnête série B donc.
    FRAMETO, le 16 mars 2008 1852
  • 80

    Telle est l'idée, et... Le résultat est des plus jouissifs.
    Outre toutes les horreurs dépeintes par Stephen King dans la nouvelle, les créatures si... proches de celles que nous connaissons (une dimension de différence, à peine), celles auxquelles on pouvait s'attendre ("Bon Dieu mais on n'y vois rien, dehors ! Allez je sors, le croquemitaine j'y crois pas... *scrotch* AAAAAAAAAAAaaahhhh"), les "évidences" (qui a tué mourra et autres bondieuseries), ce qui rend ce film si agréable, c'est sa dimension humaine. Le comportement humain (de la négation obtuse, du soucis de l'espèce "La fin est proche, et si on baisait ?", le suicide, le refuge dans la folie mystique et encore moultes autres facettes) y est découpé, analysé, pesé et rendu affreusement oppressant avec une habileté consommée. Les personnages sont si archétypiques (non j'ai pas dit caricaturaux !) que l'on devine ce qui va passer, ce qui libère l'esprit du Quoi, ne laissant que le Quand et le Comment, et ce qui permet à l'oeil de plonger avec délice dans l'opacité de la brume et les teintes violines de ce qui se laisse voir, sous les cris prophétiques d'une grenouille de bénitier laissant libre cour à sa folie fanatique sous l'effet de la pression et de la peur, et les murmures d'un troupeau de moutons humains apeurés, prêts à se raccrocher à n'importe quelel explication ou espoir... Quelle horreur que de ne rien voir ni savoir...

    Mon avis quand à la fin rejoint celui de Jake, une morale bien puante, une happy end torturée, un arrière gout de bondieuseries, de préceptes moraux qui reviennent en travers des dents... Infects si on se dissocie du personnage principal, mais si amers pour lui... Dur dur, le retour à la sécurité, pour les survivants d'une catastrophe...
    Célian, le 22 mars 2008 0537
  • 30

    Après la vision du film, j'ai détesté Darabont. Déjà, moi, "La Ligne Verte", ça ne m'avait guère emballé. J'ai trouvé son adaptation de "Brume" aussi réussie qu'un téléfilm de Mike Garris (garçon sympa au demeurant mais nul pour ses adaptations officielles de Monsieur Stephen King) comme "ça" ou les "Tommytrucmuches". Les SFX sont vraiment mauvais (budget trop serré ou quoi?), la tension niveau néant.
    Dommage car la nouvelle était vraiment flippante...
    Big Creator, le 2 mai 2008 1612
  • 100

    Aucune esbrouffe dans la réalisation... Et tant mieux je dis. La sobriété et l'efficacité de la réalisation de Darabont font plaisir à voir. On ne lache jamais les personnages d'une seconde. La peur au ventre durant 2h, la brume et des silhouettes traumatisantes et poétiques dans un coin de notre tête. L'étude des caractères, l'attaque des créatures, la tension montante ne seraient rien sans cette fin puissante, émouvante (loin du cynisme idiot ou gratuit, plus proche d'un nihilisme exaspéré, d'une désespérance des plus noires, un vrai signe des temps) totalement audacieuse pour un film us de studio, une fin jusquauboutiste qui me hantera comme aucune fin ne la jamais fait. C'est un film sur la peur et sur l'espoir. C'est un film sur le genre humain beaucoup plus effrayant qu'un simple film de monstres. Et ce de par la terrible vérité qu'il incarne: "oui, l'homme est un loup pour l'homme" et qu'il renvoit méchamment au spectateur (la mort jouissive de l'horrible intégriste est à double tranchant car si on y réfléchi deux secondes, le spectateur se rassasie gaiement de son exécution...Terrifiant constat). The Mist est un classique instatané qui vaut largement mieux que la décennie de films d'horreur creux à la Saw qui vient de passer.
    Wizzy, le 31 octobre 2008 1732
  • 30

    Frank Darabont nous avait habitué à mieux avec Les Evadés et La Ligne Verte (tous deux tirés de Stephen King. Mais là, il nous livre un film, malgré une histoire forte angoissante et originale, vraiment long, aux effets spéciaux pitoyables et à la musique insupportable. Quant aux acteurs, la plupart sont vraiment à côté de la plaque (celle qui rappelle la Bible est vraiment énervante, je me demandais quand elle allait mourir enfin). Vraiment déç!
    le Joker, le 11 août 2009 0913
  • 100

    Très bonne adaptation de Stephen King après La Ligne Verte et Les Evadés. Nanti d'un budget plus modeste, Darabont en tire profit pour une réalisation brute, presque documentaire dans sa manière de filmer. La tension est palpable tout le long du film. Enfin, on retrouve les acteurs habitués à travailler avec le réalisateur : William Salder, Jeffrey DeMunn et la ravissante Laurie Holden. Tous trois sont excellents, de même que Toby Jones.
    Will, le 12 février 2011 0953

Autres films du même auteur Frank Darabont

Informations complémentaires sur The Mist