75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Wargames à Figurines : Star Wars Armada
Star Wars Armada >

Critique du Wargames à Figurines : Star Wars Armada

Avis critique rédigé par Amaury L. le mardi 23 février 2016 à 15:55

La grosse armada est de sortie.

La Guerre Civile Galactique est à son paroxysme. L'Empire attend patiemment son heure. Il souhaite porter un coup d'arrêt aux intrépides rebelles dont le chef emblématique se nomme Luke Skywalker. Parviendrez-vous à déjouer les complots ourdis par les forces rebelles, préférez-vous vous ranger auprès de l'Alliance Rebelle ? L'espace appartiendra au plus fin stratège, est-ce vous ?

Cent euros, tu dépenseras.

Star wars Armada n'est pas un jeu économique. Heureusement, le matériel demeure à la hauteur de l'investissement requis avec de magnifiques figurines de vaisseaux spatiaux, un star destroyer, une frégate ou une corvette accompagnés d'escadrons X-Wing ou de chasseurs TIE. L'ensemble est complété par de nombreux accessoires (dés, cartes, pions divers, cadrans de commandement...). On regrette la fragilité de la réglette (bien pensée au demeurant) pour le déplacement des vaisseaux et aussi les cadrans en plastique moyennement réussis. Pour tout le reste, figurines (très bien détaillées), cartes, socles, pions, aucune déception à craindre. La boîte est bien remplie même si le prix reste très élevé.

Les règles, jeune Padawan, tu comprendras.

Chaque joueur incarne une flotte, les Rebelles ou l'Empire, constituée d'un nombre de point préalablement choisi. La boîte de base propose des parties avec des flottes valant 180 points. Les extensions étendront cette limite jusqu'à 400 points. Une partie dure six tours précisément. A tour de rôle, chaque joueur commence par attaquer les vaisseaux adverses puis termine par le déplacement. Pour les escadrons, l'action est limitée à une attaque ou un déplacement. Chaque vaisseau dispose de caractéristiques, éventuellement modifiées par l'ajout de cartes Équipement, dont les principales se nomment les points de coques, de commandement, d'escadrons et de mécanique. Ces trois dernières influencent directement les types de manœuvres ou les ordres attribués à une flotte (grâce à l'emploi de cadrans). Évidemment, chaque vaisseau possède un type et un nombre de dés d'attaque spécifiques. Plus un vaisseau est « lourd » (point de commandement), plus sa maniabilité est faible. Un ordre équivaut à un tour. On obtient des bonus lors de son tour en choisissant un ordre précis comme l'augmentation ou la réduction de sa vitesse, la réparation de ses vaisseaux endommagés, le déplacement supplémentaire d'escadrons. Si un ordre ne peut être tenu, on le conserve pour une application ultérieure mais avec des bonus amoindris. La partie se termine au terme des six tours.

Encore davantage d'euros, tu investiras.

Star wars armada impressionne. Cette grosse boîte délivre un matériel qui en jette. Malgré une petite voix innocente qui nous chuchote ces quelques mots « est-ce bien raisonnable, cela en vaut-il la peine... », ce jeu de figurines, si vous accrochez, risque de grever le budget vacances sérieusement. En effet, la boîte de base suffit pour domestiquer la bête mais il sera nécessaire d'investir dans un tapis de jeu afin d'améliorer l'immersion des joueurs, acquérir quelques extensions (en moyenne une trentaine d'euros par extension), et enfin le plaisir des yeux se fait jour. La magie opère pour notre plus grand bonheur.

La première question évidente qui se pose, le jeu est-il bon ? Non, il est seulement excellent et à titre de comparaison, supérieur mécaniquement à son comparse X-Wing le jeu de figurines (lire la critique ici). Star wars armada offre une dimension stratégique davantage élargie avec des objectifs pluriels et des règles originales qui régissent efficacement les forces d'inertie entre les vaisseaux de grande taille et les hordes de chasseurs. Par exemple, le Star Destroyer de l'Empire donne trois ordres qui lui servent pour ses trois premiers tours. Ceci implique une planification sur trois tours, soit le milieu d'une partie. Par contre, la Corvette rebelle reçoit un ordre par tour ce qui facilite son adaptation aux agissements de l'adversaire. Cette mécanique efficace met en lumière la maniabilité supérieure des vaisseaux rebelles par rapport à l'imposant vaisseau impérial. Il faut donc prévoir, anticiper les réactions de l'ennemi et cela procure de bonnes sensations ludiques. On apprécie ces règles à la fois riches mais pas excessivement complexes.

Les auteurs James Kniffen et l'expérimenté Christian T. Petersen (Starcraft, Twilight Imperium...) délivrent un équilibre idoine afin de ne pas décourager un large public. Tout le monde, avec un poil de persévérance, ingérera les engrenages intelligents de Star wars armada. C'est un jeu de figurines qui demande un investissement financier. La boîte de base demeure suffisamment complète afin d'offrir quelques heures de jeu agréables, une durée de vie encore une fois supérieure à celle de X-Wing le jeu de figurines. A noter qu'il ne s'agit pas d'une version épique de ce dernier mais bien d'un jeu à part entière.

Toutefois, afin d'exploiter au mieux la quintessence de ce jeu de figurines, l'acquisition de nouveaux vaisseaux ou escadrons restent une obligation si on souhaite poursuivre l'expérience de Star wars armada. C'est un élément à ne pas négliger si cette boîte fort charmante vous fait de l’œil. Plaisir tu auras, argent tu n'auras plus.

80

Star wars armada est un jeu qui possède de solides possibilités tactiques et stratégiques avec pour couronner l'ensemble une durée de vie quasi infinie. Malgré la présence de deux livrets de règles qui peuvent perturber certains joueurs, les règles demeurent simples et accessibles, aisément transmissibles à autrui (quand on maîtrise le sujet). Pour ceux qui possèdent X-Wing le jeu de figurines, les deux jeux diffèrent et on n'a pas une sensation de redondance malheureuse. Certes, un investissement conséquent est à prévoir, aux alentours de deux à trois cents euros (boîte de base plus quelques extensions), afin de profiter pleinement en joutes amicales de Star wars armada. En cas de volonté de s'inscrire dans les tournois, la bourse se déliera davantage. En bref, Star wars armada est très immersif, et réussi. A vos canons et à vos bourses !

Critique de publiée le 23 février 2016.

Que faut-il en retenir ?

  • Un jeu avec des belles figurines.
  • Très immersif.
  • Des règles originales et pas trop complexes.
  • Des parties entre 60 et 120 minutes.
  • Une durée de vie remarquable.

Que faut-il oublier ?

  • Le prix.
  • Achat obligatoire d'extensions pour que le plaisir perdure.

Acheter Star Wars Armada en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Wars Armada sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Star Wars